Philippe Dufresne nommé commissaire à la protection de la vie privée du Canada

Philippe Dufresne, un ancien légiste et conseiller parlementaire de la Chambre des communes, sera le prochain commissaire à la protection de la vie privée du Canada.

Dufresne a été nommé par le premier ministre Justin Trudeau pour remplacer Daniel Therrien, dont le mandat vient de se terminer. La commissaire canadienne à l’information Caroline Maynard avait été nommée commissaire à la protection de la vie privée par intérim le 3 juin, occupant le poste jusqu’à ce que la nomination du nouveau commissaire à la protection de la vie privée soit confirmée.

Source : Shutterstock

« M. Dufresne est un expert juridique de premier plan et possède une vaste expérience des droits de l’homme, du droit administratif et du droit constitutionnel », a déclaré Justin Trudeau dans un communiqué. « Je suis convaincu qu’il servira bien les Canadiens en protégeant et en promouvant le droit à la vie privée en tant que commissaire à la protection de la vie privée. »

La nomination est faite par le gouverneur en conseil après consultation avec le chef de chaque parti reconnu à la Chambre des communes et de chaque groupe au Sénat, et après approbation par résolution des deux chambres du Parlement.

Dufresne pourrait bientôt se trouver face à une deuxième tentative du gouvernement Trudeau de réviser la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), la législation sur la protection de la vie privée qui couvre les secteurs sous réglementation fédérale tels que les banques et les entreprises de télécommunication. Plusieurs provinces ont également adopté la LPRPDE comme loi gouvernant le secteur privé. Le gouvernement a promis qu’un nouveau projet de loi serait présenté, bien qu’il n’ait pas précisé quand.

Le gouvernement avait laissé tomber sa première tentative, connue sous le nom de Loi sur la protection de la vie privée des consommateurs (LPVPC), lorsque les élections du 20 septembre 2021 ont été déclenchées, en partie à cause des critiques virulentes de Therrien à l’égard du projet de loi.

Diplômé de la faculté de droit de l’Université McGill, Philippe Dufresne est membre des barreaux du Québec, de l’Ontario et du Massachusetts. Il a été professeur à temps partiel à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et à la Faculté de droit de l’Université Queen’s, où il a enseigné le droit pénal international, les droits de la personne et la défense des droits en appel.

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur le site IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Le commissaire à la protection de la vie privée sortant critique les entreprises et Ottawa

Tim Hortons a enfreint les lois sur la protection de la vie privée

Organisations sensibilisées à la vie privée pour leur survie

Traduction et adaptation française par Renaud Larue-Langlois

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected].

Articles connexes

Les responsables de la protection de la vie privée exhortent les sites Web à bloquer le moissonnage de données

Les commissaires à la protection de la vie privée et à l'information de 12 pays, dont le Canada, le Royaume-Uni, la Chine et l'Australie, ont exhorté les sociétés de médias sociaux à faire davantage pour empêcher les acteurs de la menace de récupérer les données personnelles de leurs systèmes informatiques.

Un groupe de défense soulève des problèmes de confidentialité alors que l’utilisation de reconnaissance faciale explose

La sécurité, l'efficacité et la rentabilité sont présentées comme les principaux moteurs de la popularité croissante des technologies d'identification numérique comme la reconnaissance faciale, mais elles présentent d'importants risques pour la vie privée, révèle dans un nouveau rapport l'organisation de défense juridique Justice Centre for Constitutional Freedoms (JCCF) de Calgary.

Les Québécois préoccupés par la protection de leurs données personnelles sur Internet

L'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval vient de publier les résultats d’une étude NETendances intitulée Services gouvernementaux en ligne, données citoyennes et cybersécurité. On y découvre qu’une forte proportion des internautes québécois (75 %) ont une perception positive des sites Web du gouvernement du Québec et que 72 % sont, par ailleurs, préoccupés par l'utilisation et la sécurité de leurs données personnelles sur Internet.  

Nomination de Lise Girard à titre de sous-ministre adjointe au ministère de la Cybersécurité et du Numérique

Le ministère de la Cybersécurité et du Numérique annonçait cette semaine la nomination de Mme Lise Girard à titre de sous-ministre adjointe à la sécurité de l'information gouvernementale et à la cybersécurité. Son mandat débutera à compter du 27 mars. 

Le CRTC réagit à la nouvelle orientation stratégique dictée par le gouvernement

Lundi dernier, le gouvernement du Canada publiait une nouvelle orientation politique à l’endroit du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), dans le but d'accroître la concurrence dans le secteur des télécommunications.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.