Phase de privatisation, investissement et prêts bancaires chez Logibec

Une entité du fonds de retraite OMERS recueille la quasi-totalité des actions de Logibec Groupe Informatique. Logibec reçoit 10 M$ en investissement de la Société générale de financement et des prêts totalisant 125 M$.

OPE LGI, une entité établie par la division d’investissement OMERS Private Equity du régime de retraite des employés municipaux de l’Ontario (OMERS) aux fins d’acquisition Logibec Groupe Informatique, a recueilli jusqu’à maintenant 98 % des actions en circulation de l’entreprise de Montréal.

OMERS avait annoncé en mai 2010 son désir d’acquérir la totalité des actions de Logibec dans une optique de privatisation de l’entreprise québécoise qui œuvre au développement, à la commercialisation et au soutien de systèmes informatiques destinés au secteur de la santé et des services sociaux. La transaction avait été évaluée à 235 M$.

Investissement et prêt

Quelques jours plus tard, la Société générale de financement (SGF) , un holding industriel et financier du gouvernement du Québec qui réalise des projets de développement économique par des investissements en capital, a annoncé un investissement de 10 M$ dans OPE LGI.

La SGF détenait 5,4 % des actions en circulation de Logibec Groupe Informatique, soit 490 000 actions, avait convenu de les vendre à l’acquéreur et de prendre une participation minoritaire dans OPE LGI.

« En s’associant à ce projet, la SGF assure […] le maintien du siège social de Logibec au Québec […]» a affirmé le président-directeur général de la SGF, Pierre Shedleur, par voie de communiqué.

En vertu de la proposition d’OMERS visant à offrir 26 $ par action, la SGF aurait obtenu 12,7 M$ en échange de ces actions. La SGF avait acheté ce groupe d’actions de Logibec en 2007 au coût de 9,6 M$. Ainsi, la SGF aura obtenu un profit de 32,7 % en moins de trois ans.

À l’époque, l’acquisition d’actions par la SGF dans Logibec visait à soutenir l’acquisition de l’entreprise américaine Achieve Healthcare Technologies, qui est connue sous l’appellation MDI Achieve.

D’autre part, la SGF a fourni 20 M$ à l’intention d’un prêt à terme garanti de premier rang à OPE LGI qui totalise 125 M$. Ce prêt est accordé par un syndicat bancaire qui est dirigé par la Banque Nationale du Canada.

Marc P. Brunet, qui est chef de la direction financière de Logibec et président et chef de la direction de la filiale MDI Achieve, sera bientôt nommé président et chef de la direction de Logibec.

M. Brunet succédera à Claude Roy, qui a démissionné dans le cadred du processus d’acquisition d’actions de Logibec par la filiale d’OMERS Private Equity.

Au moment de mettre en ligne, M. Brunet n’avait pas répondu à la demande d’entrevue formulée par Direction informatique.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

Telus investit 10 M$ de plus le déploiement du réseau PureFibre au Québec

Telus annonçait récemment un investissement privé de 10 millions de dollars pour son infrastructure de réseau dans la région de Chaudière-Appalaches. L’investissement permettra le le déploiement de son réseau PureFibre dans 10 communautés des MRC de Beauce-Sartigan, Bellechasse, Lotbinière, Montmagny et Nouvelle-Beauce. 

Telus investira 11 G$ et créera 7 000 nouveaux emplois au Québec

Telus annonce aujourd’hui des investissements de 11 milliards de dollars sur quatre ans dans son infrastructure réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec. Elle s’engage de plus à investir 70 milliards de dollars à l’échelle du Canada d’ici 2026.

Plus de 7,5 G$ de Québec pour « inventer, développer, commercialiser »

Le gouvernement du Québec annonce la Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 sous le thème « Inventer, développer, commercialiser ».

La Caisse de dépôt et placement du Québec s’associe à Everstream

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ),...