Pas de relance du téléphone BlackBerry avec clavier par OnwardMobility finalement

Un nouveau téléphone avec clavier physique avait été promis pour le milieu de l’année 2021 par l’entreprise OnwardMobility, qui détenait alors la licence d’utilisation concernant cette technologie.

Dans un autre rebondissement de la saga en cours au sujet des brevets et des licences d’utilisation concernant les technologies de téléphones BlackBerry, OnwardMobility a perdu la licence qu’elle détenait.

Android Police a rapporté la semaine dernière, sur la base de propos du fondateur du site CrackBerry, Kevin Michaluk, que l’entreprise OnwardMobility a perdu sa licence pour le nom BlackBerry, seulement un mois après avoir publié un billet de blogue affirmant que son projet n’était pas mort et qu’un appareil viendrait.

La nouvelle survient après que BlackBerry ait vendu à Catapult IP Innovations ses brevets patrimoniaux pour 600 millions de dollars, tout en conservant une licence pour les utiliser. Ce que Catapult IP prévoit faire avec les brevets BlackBerry qu’elle a acquis demeure un mystère. Peu de choses sont connues sur cet acquéreur enregistré au Delaware qui a été spécialement formé pour acheter ces brevets.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

BlackBerry vend des brevets pour 600 millions de dollars

Le téléphone BlackBerry avec clavier n’est pas mort

Dans le ventre de Prometheus, service de distribution de trafic

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à tli@itwc.ca.

Articles connexes

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».