Partenariat entre Vars et Terranova en sécurité informatique des PME

Le programme de sensibilisation à la sécurité informatique de Terranova Security est désormais accessible aux petites et aux moyennes entreprises (PME) par l’entremise de programmes gérés par Vars.Terranova

Vars est la division de cybersécurité et de protection des données de la firme de services Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT). Les deux sont à Montréal.

RCGT mentionne que le programme de sensibilisation de Terranova Security, basée à Laval, « n’était auparavant destiné qu’aux plus grandes entreprises ».

À son avis, « l’humain est souvent la porte d’entrée d’attaques en raison de comportements précis qui mettent l’entreprise à risque », et donc des PME ont intérêt à fournir à leur équipe de la formation et sensibilisation « qui se concentrent sur le changement de comportement comme moyen de réduire le facteur de risque humain ».

Les programmes commercialisés par Terranova fournissent à des responsables de la sécurité du contenu de sensibilisation, des simulations d’hameçonnage et des services d’élaboration de campagnes qui ciblent des comportements à modifier.

Vars devient ainsi partenaire de Terranova Security, en tant que fournisseur de services gérés de sécurité informatique.

Lire aussi :

Utilités et risques des simulations de hameçonnage

Hameçonnage : augmentation considérable du taux de clics et de compromission des données

Cybersécurité : Terranova Security bonifie son offre

Articles connexes

Des employés de Twilio victimes de textos prétendant provenir du service informatique

Des employés de Twilio sont tombés dans le piège d'une escroquerie par hameçonnage par SMS la semaine dernière, répondant à des messages prétendant provenir du service informatique de l'entreprise qui ont compromis leurs informations d'identification et conduit au vol de données client.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

Le nom du Centre antifraude du Canada utilisé dans une campagne d’hameçonnage

Le nom du Centre antifraude du Canada (CAFC), un organisme qui collige pour la police les rapports de fraude de tous types, est utilisé pour une escroquerie par hameçonnage.

Une campagne de hameçonnage associée à une fraude par courriel

Une vaste campagne de hameçonnage vise les organisations utilisant Microsoft Office 365, incitant les victimes à se connecter à une page d'authentification en ligne Office usurpée pour voler leurs informations d'identification et, conséquemment, mener des escroqueries par compromission des courriels professionnels (CCP).

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.