Partenariat de R-D entre TeraXion et Esterline CMC Electronique

Les entreprises québécoises TeraXion et Esterline CMC Electronique procéderont à la conception de solutions d’émetteur-récepteur à fibre optique.Logos de TeraXion et CMC Electronique

TeraXion, une entreprise de Québec qui développe et fabrique des composants optiques pour les réseaux à très haut débit, et Esterline CMC Electronique, une entreprise de Montréal qui conçoit et produit des systèmes électroniques pour le marché de l’aviation, ont établi un partenariat commercial de recherche et développement pour des solutions d’émetteur-récepteur à fibre optique de nouvelle génération.

Ces solutions seront commercialisées dans les marchés des télécommunications et de l’avionique.

Dans le cadre du partenariat, TeraXion fournira son expertise en composantes à haut débit et à haut volume pour les télécommunications fondées sur la fibre optique. Esterline CMC Electronique, pour sa part, mettra à profit ses compétences qui sont exercées pour la fabrication de composants à haute fiabilité.

Le partenariat permettra à TeraXion et Esterline CMC Electronique d’offrir des produits plus performants dans leurs marchés respectifs, mais aussi d’étendre la mise en application des solutions de l’un dans les marchés de l’autre.

Les projets de conception de TeraXion et Esterline CMC Electronique seront réalisés au moyen de mesures et d’un soutien financier du programme crédit d’impôt pour la recherche précompétitive en partenariat privé du gouvernement du Québec. Les projets auront également recours aux ressources du programme SA2GE (pour Systèmes aéronautiques d’avant-garde pour l’environnement) qui est soutenu par le gouvernement provincial et les entreprises en aéronautique du Québec.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Rogers offrira l’Internet à 8 Go/s aux clients résidentiels cet été

Lorsqu’il s’agit de vitesse d’accès à l’Internet, plus c’est élevé, mieux c’est. Et Rogers vient de prendre les devants au Canada en annonçant, le 19 avril que les essais en laboratoire et chez les clients de son service Internet par fibre optique à 8 gigaoctets par seconde (Go/s) sont complétés.

La firme d’ingénierie WSP cible le filon des services-conseils numériques

La firme de services d’ingénierie WSP se concentrera davantage sur la commercialisation de services-conseils numériques auprès de clients dans le cadre de sa nouvelle stratégie de croissance interne et par acquisitions.

Telus connectera 25 000 foyers québécois à Internet haute vitesse

Telus déploiera ses réseaux d’Internet à très haute vitesse dans 25 000 foyers et entreprises supplémentaires d’ici 2021.

Vidéotron connectera 9 000 foyers à l’Internet haute vitesse

Vidéotron bâtira des infrastructures dans les régions de Charlevoix, du Bas-Saint-Laurent, de Memphrémagog et de la Montérégie pour donner accès aux habitants aux services d’Internet haute vitesse.

Projet de 3,5 M$ pour connecter une minière au réseau de fibre optique

Le gouvernement du Québec paiera 1,75 million de dollars pour connecter la minière aurifère mondiale Newmont Goldcorp au réseau de fibre optique existant dans la région d'Eeyou Istchee.