Partage de données : méfiance envers les réseaux sociaux

Les consommateurs sont disposés à partager des renseignements personnels et des données en échange de récompenses, mais ils font confiance à certaines entreprises plus qu’à d’autres.Illustration du concept de la vie privée ou de la sécurité

Aimia, une entreprise de Montréal qui offre des services de fidélisation, affirme dans une étude que cet échange continue d’être accepté par les consommateurs, malgré la série médiatisée de violations de données qui sont survenues récemment dans le secteur du commerce de détail et qui les préoccupent au niveau du respect de leur vie privée.

Au cours du sondage international réalisé par Research Now pour Aimia auprès de 24 335 personnes, 82 % des répondants auraient déclaré être à l’aise avec l’idée que des banques utilisent leurs données personnelles, 64 % avec l’idée que des supermarchés utilisent ces données, 56 % avec l’idée que des fournisseurs de téléphonie mobile les utilisent et 50 % avec l’idée que leur lieu de travail fasse la même chose.

Cependant, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux auraient figurés aux deux derniers rangs sur dix de l’échelle de confiance des consommateurs en matière de protection des données personnelles, dans respectivement 65 % et 58 % des réponses.

« Les entreprises qui jouent franc jeu et qui offrent au client une meilleure expérience mutuellement avantageuse grâce à l’utilisation de ces renseignements vont susciter la confiance », soutient Aimia.

À l’échelle internationale, 55 % des répondants auraient déclaré être disposés à partager leurs renseignements personnels avec des entreprises en échange de récompenses monétaires pertinentes. Par contre, au Canada, 66 % des répondants n’appréciaient pas que les supermarchés leur envoient des coupons sur leurs téléphones mobiles.

Articles connexes

Les détaillants canadiens disposent désormais d’une plate-forme unique pour accéder à des données à jour

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) lançait hier le Tableau de bord du secteur du détail, une initiative développée par KPMG Canada conçue pour permettre aux détaillants canadiens d'accéder à un assortiment d'informations sur plusieurs secteurs, régions et périodes de vente au détail, dans les deux langues officielles.

Leav déploie sa plateforme mobile de caisse en libre service chez La Vie en Rose

Leav, une jeune entreprise technologique montréalaise qui fournit aux détaillants une plateforme offrant un processus de paiement sans friction, signe un accord avec le détaillant de lingerie fine la Vie en Rose pour implanter sa solution dans les quatre magasins la Vie en Rose du centre-ville de Montréal et dans un magasin Bikini Village.

La satisfaction à l’égard des banques et de leurs applications de cartes de crédit en baisse

Une série d'études menées par JD Power auprès d'utilisateurs d'applications mobiles et en ligne de banques et de cartes de crédit au Canada a révélé qu'une combinaison d'un stress financier accru de la part des consommateurs et d'un manque de personnalisation des canaux numériques a entraîné une diminution année après année du nombre de clients et de leur satisfaction dans la plupart des canaux numériques évalués.

La marque Telus reconnue comme la plus digne de confiance au Canada

Pour une quatrième année consécutive, Telus est nommée marque de télécommunications la plus digne de confiance au Canada.

Booxi et Shaddari accompagnées par Google

Google a annoncé hier la deuxième cohorte d'entreprises en démarrage qui participeront à son programme d’accompagnement Google Cloud Accelerator.