Panne de Teams et de divers services intégrés de Microsoft mercredi soir

Les produits infonuagiques de Microsoft avec intégration de Teams ont subi une panne mercredi soir et tôt jeudi matin, heure de l’Est, selon un rapport du service d’ information Bleeping Computer, perturbant les clients de l’hémisphère sud, d’Europe et d’Asie. Cela a été attribué à ce que Microsoft a déclaré sur son fil d’état Twitter comme une connexion à un service de stockage interne interrompue.

Des utilisateurs du monde entier ont signalé des problèmes d’accès à plusieurs services, notamment :

  • Microsoft Teams (accès, chat et réunions)
  • Exchange Online (délais dans l’envoi des courriels)
  • Centre d’administration Microsoft 365 (impossibilité d’accéder)
  • Microsoft Word dans plusieurs services (Impossible de charger)
  • Microsoft Forms (Impossibilité d’utiliser via Teams)
  • API Microsoft Graph (tout service reposant sur cette API peut être affecté)
  • Office Online (problèmes d’accès à Microsoft Word)
  • SharePoint Online (problèmes d’accès à Microsoft Word)
  • Project Online (Impossible d’accéder)
  • PowerPlatform et PowerAutomate (Impossibilité de créer un environnement avec une base de données)
  • Correctifs automatiques dans Microsoft Managed Desktop
  • Yammer (impact sur les expériences Yammer)
  • Windows 365 (Impossible de provisionner les PC Cloud)

Après que la société ait atténué l’impact en redirigeant le trafic vers un autre service, elle a signalé que la fonctionnalité avait été majoritairement restaurée à 4 heures du matin, heure de l’Est, notant qu’elle continuerait à surveiller la situation à mesure que de nouvelles régions seraient mises en ligne.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Pannes majeures pour Cloudflare et Microsoft 365

Une porte dérobée dans le serveur Web IIS de Microsoft, préviennent les chercheurs de Kaspersky

Un ver se propage via des clés USB infectées, prévient Microsoft

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Lynn Greiner
Lynn Greiner
Lynn œuvre dans le domaine de la technologie pour les entreprises depuis plus de 20 ans et a travaillé dans l'industrie tout en écrivant à ce sujet, lui donnant une perspective unique sur les problèmes auxquels les entreprises sont confrontées. Elle possède à la fois des diplômes en informatique et un diplôme en commerce.

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Plus de conditions aux opérateurs de télécommunications à la suite de la panne de Rogers

Le gouvernement fédéral pourrait imposer davantage de conditions aux fournisseurs de télécommunications pour améliorer leur résilience alors que l'enquête sur l'énorme panne de Rogers du 8 juillet se poursuit, a déclaré le ministre de l'Industrie devant un comité de la Chambre des communes.

L’explication publique de la panne de Rogers caviardée

Rogers Communications a déposé une réponse de 39 pages aux questions du régulateur canadien des télécommunications concernant la panne sans précédent de ses réseaux Internet et sans fil, blâmant à nouveau un changement de configuration qui a supprimé un filtre de routage, ce qui a submergé ses routeurs de distribution.

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Arnaque sur Google, Microsoft AirSim, les chiffres de Netflix et poursuites contre Uber

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Une micro-arnaque sur Google, le projet AirSim de Microsoft, des résultats meilleurs que prévus pour Netflix et des poursuites contre Uber.

Une campagne de hameçonnage associée à une fraude par courriel

Une vaste campagne de hameçonnage vise les organisations utilisant Microsoft Office 365, incitant les victimes à se connecter à une page d'authentification en ligne Office usurpée pour voler leurs informations d'identification et, conséquemment, mener des escroqueries par compromission des courriels professionnels (CCP).