Ottawa à la recherche de technologies pour aider les personnes en situation de handicap

Le gouvernement fédéral lance un appel aux PME à la recherche de financement en innovation technologique.

Image : Getty

Dans le cadre du programme Solutions innovatrices Canada, les entreprises dont la candidature sera retenue pourront recevoir jusqu’à 150 000$  pour démontrer la faisabilité de leur idée.

Les entreprises sélectionnées pour la seconde phase pourront obtenir jusqu’à un million $ pour développer un prototype fonctionnel.

Le programme Solutions innovatrices Canada accepte les candidatures des entreprises innovant dans le domaine de l’imagerie mise au service de l’accessibilité et dans celui dit des médias substituts.

Premièrement, le Centre de solutions en imagerie de documents de Services publics et Approvisionnement Canada est à la recherche de solutions technologiques tirant partie de l’intelligence artificielle ou de l’automatisation des processus robotisés pour produire des documents dans des formats standards respectant toutes les directives en matière d’accessibilité aux personnes en situation de handicap.

Deuxièmement, Emploi et Développement social Canada souhaite trouver des entreprises lui permettant de produire plus efficacement une grande variété de documents sur papier et numériques en média substitut pour les personnes qui ne peuvent pas lire des textes imprimés en raison d’un handicap ou encore d’un trouble de l’apprentissage ou de la lecture.

Un document en braille ou un livre audio narré par un individu sont des exemples de documents en médias substitut.

Les entreprises intéressées ont jusqu’au 23 avril pour postuler à ces deux volets du programme Solutions innovatrices Canada.

Articles connexes

Quatrième saison du programme AI@Centech pour l’innovation en matière d’intelligence artificielle

Thales, une multinationale française du domaine de la haute technologie lance la quatrième saison de son programme d'accélération AI@Centech, conçu pour aider les jeunes pousses axées sur l'intelligence artificielle (IA) à commercialiser leurs solutions.

Thales investit dans AI Redefined, une jeune entreprise montréalaise

Thales, une entreprise européenne qui investit dans les technologies numériques, annonce avoir investi dans AI Redefined (AIR), une jeune entreprise de Montréal qui a créé une nouvelle capacité de formation à l'intelligence artificielle  où les humains et les machines apprennent continuellement les uns des autres pour relever des défis sophistiqués en temps réel.

Balado Hashtag Tendances, 29 septembre 2022 — Des livres bannis, Google s’adresse aux employés et l’intelligence artificielle

Cette semaine : Les livres de Reshma Saujani bannis, l’intelligence artificielle bannie de Getty Images, le PDG de Google s’adresse aux employés et l’intelligence artificielle au secours du quantique.

ILX Group examine les mesures que les entreprises doivent prendre pour se préparer à l’avenir

La société de conseil et de formation ILX Group vient de publier une nouvelle étude qui examine le déficit de compétences en intelligence artificielle (IA) auquel de nombreuses industries de pointe sont confrontées aujourd'hui, résultat de ce qu'elle décrit comme des pénuries de personnel, des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, de l'inflation et de l'incertitude globale.

Intel et Mila unissent leurs forces pour une intelligence artificielle responsable

Intel annonce aujourd’hui une collaboration stratégique de recherche et de co-innovation de trois ans avec Mila, un institut de recherche en intelligence artificielle (IA) de Montréal. Dans le cadre de cette collaboration, une vingtaine de chercheurs d’Intel et de Mila vont travailler sur le développement de techniques d'IA avancées pour relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la découverte de nouveaux matériaux et la biologie numérique.