OSF Digital acquiert l’américaine Aarin Inc.

OSF Digital, une société ayant son siège social à Québec qui oeuvre dans le domaine du commerce et de la transformation numérique, annonçait récemment avoir fait l’acquisition de l’entreprise américaine Aarin Inc. Il s’agit pour la société de la deuxième acquisition d’une entreprise américaine cette année.

Aarin jouit d’une large expertise dans les domaines du commerce, du marketing et de l’infonuagique, et sert des clients dans plusieurs secteurs, se concentrant sur la vente au détail, les biens de consommation, la fabrication, les services financiers, la santé et les sciences de la vie. Elle est reconnue pour fournir des solutions qui améliorent les données client, les campagnes marketing et l’efficacité. Ensemble, OSF et Aarin serviront une clientèle nord-américaine croissante avec des solutions innovantes et l’excellence, à déclaré la société dans un communiqué.

La transaction permettra à OSF Digital de renforcer son expertise Salesforce Marketing Cloud. Cette acquisition étendra considérablement le centre d’excellence Salesforce Marketing Cloud d’OSF Digital et la présence de l’équipe de livraison en Amérique du Nord. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

L’acquisition d’Aarin renforce encore la position d’OSF Digital en tant que fournisseur mondial de solutions multi-nuage Salesforce et partenaire conseil. En tant qu’entreprise bien établie de solutions de marketing infonuagique avec une expérience supplémentaire dans les nuages de vente, de service, d’expérience, de santé et de services financiers, 

« OSF est un leader de la transformation numérique. Nous sommes impatients de rejoindre l’équipe OSF pour ajouter une valeur immédiate à la pratique du marketing infonuagique en Amérique du Nord », a déclaré Rahul Jolly, PDG et fondateur d’Aarin Inc. « L’acquisition d’Aarin par OSF nous offre une opportunité majeure de poursuivre notre trajectoire de croissance et de soutenir notre clients dans leur transformation numérique. Nous ne pourrions être plus enthousiastes à l’idée de faire partie de l’équipe mondiale grandissante d’OSF. »

Outre Aarin, OSF Digital a acquis, au cours des 14 derniers mois, Adept Group, Relation1, Werise, Paladin Group, FitForCommerce, Datarati, netnomics et Kolekto et a investi dans Teia Labs, une société brésilienne d’intelligence artificielle.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.

Vidéotron appuie Rogers et Shaw dans le litige concernant leur fusion

Vidéotron, une filiale de Québecor, a déposé une requête auprès du Tribunal de la concurrence le 8 juillet pour appuyer la fusion de Rogers et Shaw.