Oracle-Sun : de la surprise aux spéculations


Jean-François Ferland - 21/04/2009

L’acquisition de Sun par Oracle en a étonné plus d’un. Déjà, plusieurs s’interrogent sur les conséquences de cette transaction. Des confrères du Canada, de la France et d’ailleurs rapportent les réactions d’analystes, d’observateurs et d’utilisateurs. Revue de presse.

Sur ITWorldCanada.com, Jennifer Kavur a recueilli les opinions d’analystes à propos des affinités des deux entreprises, mais aussi des impacts possibles au niveau de la R&D et des emplois. La présence canadienne des deux organisations a également fait l’objet d’observations.

Kathleen Lau, pour sa part, a recueilli des observations d’experts à propos des conséquences possibles de la transaction au niveau de la technologie Java, des applications Internet riches et du soutien du développement du logiciel à code source libre. Une analyste envisage une tarification d’extensions Java tout comme des enjeux antitrust à propos des bases de données Oracle et MySQL.

Alors que plusieurs portaient leur attention envers la technologie Java, Rafael Ruffolo s’est intéressé à l’incursion d’Oracle dans le secteur du matériel informatique. « La nouvelle majeure est la reconstitution des entreprises d’informatiques verticalement intégrées », souligne notamment Gordon Haff de la firme Illuminata.

Ces articles contiennent une capsule vidéo où le rédacteur en chef d’IT World Canada Shane Schick discute de l’acquisition avec ses collègues Brian Jackson et Kathleen Lau (en anglais).

D’autre part, Bob Brown d’ITbusiness.ca dresse une liste des acquisitions réalisées par Oracle au cours des dernières années.

En France

Olivier Rafal de la publication Le Monde informatique évalue que la transaction permet à Oracle de dépasser IBM en matière de couverture technologique, par son offre de progiciels de gestion intégrés. De plus, le journaliste estime « que des clients qui choisissaient des acteurs indépendants pour échapper au ‘tout bleu’ IBM, chercheront aujourd’hui des alternatives au ‘tout rouge’ Oracle. »

Par ailleurs, Lemondeinformatique.fr rapporte les propos de l’analyste Henry Peyret de la firme Forrester qui croit que la transaction portera un dur coup à la communauté du logiciel libre où Sun était impliquée de façon prononcée. L’analyste Andrew Butler, de la firme Gartner, s’interroge quant à l’intérêt que portera Oracle envers la conservation de l’ensemble du catalogue de produits de Sun.

Ailleurs dans le monde

Tom Sullivan, de la publication InfoWorld, s’est aussi intéressé à la destinée qu’auront les composantes matérielles sous l’égide d’une entreprise spécialisée en applications et en bases de données. Il cite l’analyste à la firme ITIC Laura DiDio qui évoque l’acquisition de Compaq par HP pour affirmant que le matériel de Sun pourrait poursuivre sa croissance si Oracle lui laisse une part d’autonomie.

D’autre part, des analystes des firmes Forrester et IDC, interrogés par Network World, estiment que la base de données à code source libre MySQL, déjà utilisée au sein d’entreprises de moyenne envergure, n’est pas nécessairement vouée à disparaître.

Chez Computerworld, Patrick Thibodeau fait état d’inquiétudes exprimées à chaud par des utilisateurs de technologies de Sun. Eric Lai, pour sa part, rapporte des avis d’analystes qui ne croient pas qu’Oracle se soit placé en situation de monopole en mettant la main sur la base de données MySQL. D’autre part, Robert McMillan rapporte des opinions d’analystes qui s’attendent à d’importantes suppressions de postes chez Sun, dans le but d’atteindre une profitabilité.

Enfin, Don Tennant croit que l’acquisition de Sun pourrait raviver le rêve de Larry Ellison à propos du concept de l’ordinateur de réseau, alors que l’informatique en nuage suscite un intérêt croissant. Le chroniqueur ajoute qu’il aimerait bien être une mouche dans le bureau du chef de la direction d’IBM pour voir sa réaction à l’annonce de la transaction entre Sun et Oracle…

Évidemment, la Twittosphère est déchaînée sur cette acquisition qui fait partie des 10 sujets les plus discutés des derniers jours. Même chose dans les blogues où la transaction Oracle-Sun est largement discutée.

Bonne lecture.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+