Oracle poursuit Google

Oracle a déposé jeudi soir une poursuite contre Google devant un tribunal californien, alléguant que le système d’exploitation Android développé par le numéro un mondial des moteurs de recherche Internet viole la propriété intellectuelle de Java.

«Cette poursuite vise à obtenir les correctifs appropriés à ces infractions», a déclaré la porte-parole d’Oracle, Karen Tillman, dans un communiqué de cinq lignes.

Java est la plateforme de développement Web créée en 1995 par Sun et la pièce maîtresse derrière l’acquisition de la société par Oracle en janvier pour un montant de 7,4 milliards de dollars américains, en incluant la prise en charge de la dette. La transaction avait été annoncée en avril 2009.

Le document déposé en cour, disponible sur le Web grâce au site Internet VentureBeat.com, révèle qu’Oracle souhaite un procès devant jury.

Oracle soutient que le système d’exploitation Android de Google viole d’une ou de plusieurs façons sept de ses brevets associés à la plateforme Java. «Google est consciente du viol de propriété intellectuelle sur certains brevets puisque l’entreprise a embauché certains anciens ingénieurs de Sun au milieu de la première décennie des années 2000», ajoute Oracle dans le document.

L’entreprise basée à Redwood Shores, en Californie, demande donc aux tribunaux de déclarer Google coupable d’avoir enfreint les brevets et la propriété intellectuelle de la plateforme Java, la destruction de toutes les copies d’Android qui enfreignent les dits brevets, d’interdire à tout le personnel présent et futur de Google de continuer d’enfreindre les brevets et d’obtenir un dédommagement financier approprié dans les circonstances.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Un nouveau Winamp, AirPods USB-C, panne de Google, erreurs chez Equifax

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Cette semaine : Le lecteur de musique qui ne veut pas mourir, le port USB-C chez Apple, une panne majeure des services de Google et des variations des cotes de crédit Equifax.

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Arnaque sur Google, Microsoft AirSim, les chiffres de Netflix et poursuites contre Uber

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Une micro-arnaque sur Google, le projet AirSim de Microsoft, des résultats meilleurs que prévus pour Netflix et des poursuites contre Uber.

La pratique Oracle d’Alithya conclut une entente de 10 M$ US

Le Groupe Alithya, une entreprise de Montréal des secteurs de la stratégie et de la transformation numérique qui emploie 3 600 professionnels au Canada, aux États-Unis et à l’international, vient de conclure une entente d’une valeur anticipée de 10 M$ US avec un chef de file américain de l’assurance dentaire.

La Cour supérieure autorise une action collective contre Google

Une action collective initiée par Option consommateurs et le cabinet d’avocats Belleau Lapointe visant les pratiques de collecte de données personnelles à large échelle de Google au Québec vient d’être autorisée par la Cour supérieure du Québec