OpenText appuiera les données ouvertes au fédéral

OpenText supportera l’Institut des données ouvertes en lui offrant trois millions de dollars en argent et en services.

Logo d'OpenTextDans le cadre de l’annonce du budget du gouvernement fédéral, qui promet une contribution financière égale à celle offerte pour améliorer l’innovation et le potentiel commercial des données ouvertes, l’éditeur d’applications de gestion de contenu OpenText rendu public sa contribution à l’Institut des données ouvertes, qui sera établi à Waterloo, en Ontario.

Lire : Budget fédéral : du soutien pour les données ouvertes, l’informatique quantique et la réutilisation d’ordinateurs

Pour cette contribution public-privé, OpenText s’est associée à l’Université de Waterloo,  au centre d’innovations Communitech, au Réseau canadien des médias numériques et à la plateforme intégrée d’apprentissage Desire2Learn.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise contribue au développement des données ouvertes au pays. OpenText est commanditaire de l’Expérience des données ouvertes canadienne, un marathon de création d’applications mobiles (aussi appelé appathon ou hackathon en anglais) qui se tiendra à la fin du mois de février. Cette compétition de 48 heures visera le développement d’applications à partir des ensembles de données ouvertes du gouvernement fédéral.

De plus, OpenText prévoit injecter, avec l’aide de partenaires, près de 100 millions de dollars dans un fonds de développement d’applications créatives.

Pour OpenText, il s’agit avant tout d’intégrer les données fédérales dans le secteur privé et d’encourager l’accessibilité de ces données.

« Il est temps de mettre les données ouvertes dans le courant dominant et OpenText est heureux d’appuyer cette collaboration du secteur privé avec le milieu universitaire et le gouvernement [fédéral] pour créer un écosystème au Canada où la possibilité offerte par le programme Open Data du gouvernement peut être mis à profit », a déclaré Mark Barrenechea, président et chef de la direction chez OpenText.

Lire aussi : Données ouvertes : transformer le gouvernement

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

Budget fédéral 2022 : plus d’argent pour la cybersécurité

Les libéraux ont promis d'ajouter 875,2 millions de dollars sur cinq ans aux dépenses prévues par le gouvernement fédéral en matière de cybersécurité, selon le plus récent budget fédéral proposé jeudi.

Projets de BRP et AlayaCare en IA financés par Scale AI

Bombardier veut intégrer de l’intelligence artificielle à ses prévisions de la demande pour des véhicules de sports motorisés et AlayaCare souhaite faire de même pour optimiser la planification et la gestion de soins à domicile.