Nouveau partenariat entre Twitter et AWS


Catherine Morin - 17/12/2020

Twitter a choisi Amazon Web Services (AWS) comme fournisseur pour héberger sa plateforme dans le nuage et mieux gérer ses fils d’actualité.

Image : Getty

Dans le cadre d’un accord pluriannuel annoncé cette semaine, Twitter utilisera l’infrastructure infonuagique et la gamme d’outils d’AWS pour assurer la diffusion de millions de tweets quotidiens.

Depuis plusieurs années, le média social s’appuie sur ses propres centres de données pour stocker et afficher des textes, des photos et des vidéos. L’expansion sur le nuage public d’AWS, reconnu pour son étendue et sa résistance aux pannes, doit lui permettre d’augmenter la fiabilité et la vitesse de son service en temps réel.

Twitter compte ainsi améliorer l’expérience de ses utilisateurs dans plusieurs parties du monde, notamment où l’entreprise ne possède pas de centres de données.

« La collaboration avec AWS apportera une valeur ajoutée aux utilisateurs de Twitter en nous permettant de diffuser les tweets à partir de centres de données plus proches de nos clients », a déclaré Parag Agrawal, directeur de la technologie de Twitter, dans un communiqué transmis à Direction informatique.

Selon M. Agrawal. La gamme de produits d’AWS aidera aussi Twitter à développer plus rapidement de nouvelles fonctionnalités pour sa plateforme.

Les partenaires ont l’intention de créer une architecture complémentaire à l’infrastructure sur site de Twitter, formant ainsi un environnement hybride plus performant.

« La décision de Twitter de s’appuyer sur les services d’AWS pour ses charges de travail en temps réel va l’aider à mettre à l’échelle instantanément sa plateforme mondiale sans jamais risquer de perturber l’expérience de ses utilisateurs, a indiqué Matt Garman, vice-président des ventes et du marketing chez AWS. En employant les services de conteneurs AWS pour créer un environnement hybride sur site et dans le nuage, Twitter peut innover et offrir de nouvelles expériences rapidement et à moindre coût ».

Cette nouvelle entente, dont les détails financiers demeurent inconnus, vient enrichir davantage AWS, qui domine déjà l’industrie de l’hébergement infonuagique. Le géant américain détient actuellement environ 33 % de parts du marché. Microsoft arrive en deuxième position avec près de 18 %, suivi de Google avec 9 %, selon Synergy Research. Dans son plus récent communiqué sur les résultats, Amazon fait état de 11,6 milliards $ de revenus pour AWS et d’un chiffre d’affaires total de plus de 46 milliards $.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique