Nous prévoyons une croissance des prédictions…


Jean-François Ferland - 09/01/2007

En ce début d’année, les prédictions quant à l’utilisation des TIC se font nombreuses. À en juger les écrits des analystes, des journalistes et de blogueurs, à peu près tout sera populaire et « tendance »! De son côté, la firme Gartner suggère dix résolutions pour les responsables des technologies de l’information. Ces derniers sauront-ils les adopter en 2007?

Décidément, les tendances annoncées pour l’année 2007 sont très nombreuses. Sur le Web, il y a tellement de boules de cristal qu’on se croirait dans un salon de quilles! Des dizaines de devins ont formulé toutes sortes de prévisions qui sont plausibles, certes, mais qui pointent dans toutes les directions. Ces prédictions ont trait à des technologies ou bien à des applications, à propos desquelles on suggère l’essor de nouveautés ou bien la poursuite des progressions de l’année passée.

Voici, dans le désordre, ce qui suscitera assurément un important engouement dans le domaine des technologies de l’information en 2007 :

La virtualisation, les applications mobiles, le code source libre, Linux, la veille économique, la diffusion RSS, les langages et plates-formes Java, AJAX et .NET; le logiciel à titre de service, le Web 2.0 (et même 3.0), l’impartition, la technologie RFID, la voix sous IP, la biométrie, l’informatique « verte » et les intergiciels; la messagerie unifiée, la gestion des actifs, les blogues et les wikis corporatifs, le contrôle et la sécurité des contenus et les sites Web améliorés…

La conformité, la gestion des processus d’affaires, les réseaux Wi-Fi et WiMax, les applications en ligne, l’intégration de la sémantique à la recherche de données, les balises, les disques rigides hydrides, l’informatique parallèle, l’application composite (par l’agrégation de plusieurs sources), le développement outremer, la large bande et la gestion documentaire. Sans oublier le système d’exploitation Vista de Microsoft et la sécurité en général… En prime, certains prévoient une croissance de l’innovation, alors que d’autres en prédisent le ralentissement!

Bref, il y a tellement de boules de cristal à frotter qu’on risque de développer une « technobursite » et un fort mal de tête!

Cette disparité des prévisions illustre la diversité des éléments technologiques qui façonnent l’industrie, le large éventail des possibilités d’adoption par les organisations, tout comme la multiplication constante des dépendances et des enjeux qu’amènent les technologies de l’information dans les milieux de travail et de vie.

Nous vous invitons à consulter les nombreuses prophéties émises par plusieurs observateurs à propos des TIC pour 2007, que nous avons réunies dans la section Repères de ce dossier.

Entamer l’année du bon pied

Toutefois, parmi la quantité de prédictions émises par les « visionnaires », une liste de dix résolutions produite par la filiale britannique de la firme Gartner, à l’attention des responsables des technologies de l’information, pourrait constituer une bonne fondation et permettre à ces derniers d’établir des assises solides pour les projets informatiques de l’année 2007.

À commencer

En premier lieu, Gartner leur recommande trois éléments à entamer en 2007, soit la création d’un plan de succession générationnel pour la direction en technologies de l’information, le suivi et l’amélioration des performances environnementales des TIC, et l’identification, l’apport et la fourniture d’incitatifs pour les innovants réels d’une organisation.

Les prochains départs à la retraire de plusieurs travailleurs, un besoin d’éviter l’inertie corporative et les enjeux environnementaux croissants, selon la firme, nécessiteront des actions concrètes de la part des responsables des technologies de l’information.

À poursuivre

Ensuite, Gartner formule trois éléments sur lesquels l’emphase devrait être appliquée à l’aide des technologies en 2007, soit aider les ressources humaines à occuper un rôle stratégique, améliorer l’expérience d’affaires de première ligne et rétablir la visibilité de l’investissement total d’une organisation dans les technologies.

Selon la firme, les outils Web de deuxième génération et le phénomène sociotechnique qu’ils entraînent auront plusieurs impacts sur les organisations, tandis qu’une nouvelle « guerre des talents » alimentée par le Web 2.0 fera jouer un rôle accru aux services des ressources humaines. Gartner recommande également que l’équipe de direction des TIC occupe des emplois de première ligne durant au moins une semaine chaque année pour bien cerner « les réalités quotidiennes des affaires. »

À arrêter

Gartner formule également trois résolutions d’éléments à cesser de faire pour le bien de l’organisation, soit le réinvestissement hors des TIC des économies obtenues par une réduction des coûts, le traitement de la gouvernance en TIC en tant que procédure, et l’obsession envers les petits détails rattachés aux technologies.

Gartner souligne que la réduction des coûts nuit aux stratégies à long terme et mène à un sous-investissement dans les infrastructures, et recommande plutôt d’allouer directement les sommes économisées dans certaines applications à d’autres applications, et ce, de façon spécifique. La firme suggère aussi de cesser les discussions sans fin et de plutôt prendre des décisions et de ne cesser d’en débattre.

À apprendre

Enfin, la dixième résolution pour les responsables des technologies de l’information des organisations consiste à prendre du temps pour se renseigner sur les technologies émergentes. Plus précisément, on leur recommande de le faire eux-mêmes, afin d’établir leur propre vision de l’utilisation de ces technologies aux fins organisationnelles.

Quels responsables des technologies de l’information adopteront ces résolutions en 2007? Ceux et celles qui auront mis ces résolutions en pratique sont invités à nous en faire part!




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+