Mise au point du CRTC sur la facturation des services annulés

Les fournisseurs de services de télécommunications ne peuvent continuer à facturer un service annulé, précise le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).CRTC_logo

Lorsqu’ils annulent un service facturé à l’avance, les clients, qu’ils soient des particuliers ou des petites entreprises, peuvent donc demander un remboursement proportionnel au nombre de jours restant dans le cycle de facturation. Le remboursement s’applique dans le cas où la facture mensuelle est envoyée avant que le service ne soit donné.

Cette clarification intervient alors que les Canadiens peuvent désormais changer de fournisseur de services téléphoniques, sans fil, internet ou de télévision sans préavis de 30 jours.

« Nous tenons à ce que nos politiques soient claires et qu’elles profitent aux Canadiens, de manière à empêcher l’imposition de frais non justifiés après l’annulation d’un service, a indiqué, par communiqué, Jean-Pierre Blais, président et premier dirigeant, de l’organisation. Le CRTC continuera de surveiller l’évolution du marché. »

Le CRTC a également tenu à rappeler aux petites entreprises qu’elles doivent relire les modalités de leur contrat pour annuler un service téléphonique ou internet avant son installation. De son côté, le fournisseur doit facturer des frais raisonnables et proportionnels aux coûts engagés.

Lire aussi:

Télécoms : baisse des plaintes, mais hausse des violations au Code

Quelques exemptions pour les frais de factures papier

Téléphonie : le juste sans fil devance le juste filaire

Articles connexes

Le CRTC tient une réunion avec cinq pays pour lutter contre les appels frauduleux

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a tenu une réunion avec les régulateurs du Canada, de l'Australie, de l'Irlande, de Hong Kong et des États-Unis pour discuter de meilleures façons de bloquer les appels indésirables.

Les fournisseurs de services de télévision demandent au CRTC d’augmenter le prix du service de base

Plusieurs grands fournisseurs de services de télévision ont demandé à augmenter le prix de leur forfait télé de base.

Le Canada introduira un numéro à trois chiffres pour les urgences en santé mentale

Le Canada va mettre en place un numéro d'urgence à trois chiffres pour l'aide en cas de crise en santé mentale et la prévention du suicide, a annoncé le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) le 31 août.

Les grandes entreprises de télécommunications canadiennes conviennent d’un accord en cas d’urgence

Les grandes entreprises de télécommunications ont convenu d'un accord de mesures d'urgence en cas de panne à la suite de la panne de Roger en juillet, a révélé l'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, dans un communiqué hier. 

Rogers fournit plus d’informations à l’enquête du CRTC sur la panne du 8 juillet

Rogers a mis à jour sa réponse aux demandes de renseignements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avec des informations supplémentaires sur la cause de la panne de son réseau le 8 juillet dernier.