Miranda examine ses « options stratégiques »

Le conseil d’administration de Technologies Miranda a pris la décision de tenir des discussions avec des partenaires stratégiques potentiels, ce qui signifie que l’entreprise pourrait être bientôt vendue.

« Au cours des douze derniers mois, la société a reçu un certain nombre de déclarations d’intérêt non sollicitées concernant des opérations et des partenariats potentiels. Le conseil d’administration a jugé approprié de voir à ce que ces questions soient examinées sous la supervision de ses administrateurs indépendants », a déclaré la direction de Miranda dans un communiqué.

En mai 2011, l’entreprise qui conçoit des solutions matérielles et logicielles pour l’industrie de la télédiffusion avait réuni un comité composé de cinq administrateurs indépendants afin d’examiner les déclarations d’intérêt reçues. BMO Marchés des capitaux et Osler, Hoskin & Harcourt avaient aidé Miranda dans ce processus.

Les discussions n’avaient pas donné de résultat, la société estimant que les propositions étaient alors insuffisantes.

Toutefois, Miranda dit avoir reçu d’autres déclarations d’intérêt depuis ce temps et souhaite structurer davantage le processus d’analyse et « de tenir des discussions avec des partenaires stratégiques potentiels. »

La société dont le siège social est situé à Montréal précise que rien ne garantit que ce processus mènera à la conclusion d’une transaction ou d’un partenariat.

Miranda tiendra une assemblée annuelle des actionnaires le 17 avril et devra affronter la fronde de deux actionnaires activistes – JEC Capital Partners et JMB Capital Master Fund – qui tenteront de remplacer quatre membres du conseil d’administration par leurs propres candidats.

À lire également sur Technologies Miranda

Bénéfice net en hausse chez Miranda

Miranda s’oppose à la requête de JEC et JMB

Des actionnaires de Miranda expriment leur mécontentement

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

Hashtag Tendances, 3 mars 2022 — Effets boule de neige du conflit en Europe; et plus

Hashtag Tendances, 2 mars 2022 — Enjeux d’externalisation; restrictions technologiques; des pirates informatiques choisissent leur camp; et plus.

Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe

Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l'information et en ingénierie.

Cybersécurité : des agences fédérales sont à découvert, selon un comité parlementaire

Des organisations fédérales ne sont pas encore conformes au cadre fédéral de cybersécurité, ce qui expose des informations de l’État fédéral à un « risque important », selon un comité spécial de parlementaires.

Comment les TI peuvent aider à lutter contre la traite des personnes

Les responsables informatiques dans les institutions financières doivent faire équipe avec leurs responsables de la conformité réglementaire pour aider à mettre fin à la traite des personnes, affirme un Canadien qui vient d'être récompensé pour son travail visant à mettre fin à cette forme d'exploitation.