Mila et Algolux s’associent pour faire progresser la vision par ordinateur

L’entreprise montréalaise Algolux et l’Institut québécois de l’intelligence artificielle (Mila) ont conclu une entente de partenariat en matière de recherche.

computer_vision
Image : Getty

Cette collaboration se concentrera sur l’apprentissage profond appliqué au traitement de l’image et à la vision par ordinateur.

L’objectif est de progresser en matière d’exactitude et de fiabilité de la vision par ordinateur, mais aussi de fusion des capteurs et d’imagerie informatique.

Ces recherches visent à améliorer la sécurité des véhicules autonomes, la précision de la surveillance vidéo et l’expérience utilisateur des applications de vision par ordinateur.

Fondée en 2013, Algolux se spécialise en apprentissage profond dans le domaine de la vision par ordinateur, un secteur notamment crucial pour le développement des voitures autonomes et des robots. L’entreprise fournit des logiciels permettant aux caméras de mieux capter les images. Elle possède aussi des bureaux à Munich, en Allemagne, et à Palo Alto, en Californie.

Quant à Mila, cet institut de recherche a été créé en 1993 par le professeur de l’Université de Montréal Yoshua Bengio, colauréat du prix Turing en mars dernier. Il se concentre sur l’étude de l’apprentissage profond lié au traitement de l’image et du langage.

Lire aussi :

Partenariat entre Mila et Nuance en intelligence artificielle

Le MILA inaugure ses locaux du Mile-Ex

IA : neuf entreprises en démarrage d’ici accompagnées par le Mila

Articles connexes

Projet de l’INRS en intelligence artificielle appliquée à l’exploration minière

Un projet d’adaptation d’architectures et de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage des machines à l’exploration minière a obtenu un financement public de 379 000 dollars.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Travail hybride : partenariat entre Microsoft et Rogers

Rogers proposera des applications Teams et des services infonuagiques Azure de Microsoft pour la communication en milieu de travail hybride et 5G.

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

600 organisations du Québec proposent des produits basés sur l’intelligence artificielle

Environ 600 organisations du Québec développent et commercialisent des produits ou des services basés sur l’intelligence artificielle, selon une étude produite par PwC Canada pour le Forum IA Québec.