Microsoft veut favoriser le bien-être des travailleurs à distance


Catherine Morin - 28/09/2020

Lors de sa conférence Ignite, Microsoft a annoncé le lancement de fonctionnalités pour aider à réduire le stress lié au travail à domicile.

Image : Getty

Le passage précipité au télétravail en raison de la pandémie a forcé de nombreuses entreprises à effectuer un virage technologique rapide. « Microsoft a traversé l’équivalent d’une année de transformation numérique chaque mois depuis le début de la crise », a écrit Jared Spataro, vice-président de Microsoft 365, dans un billet de blogue.

Alors que de plus en plus de gens à travers le monde convertissent leur salon, leur chambre ou leur cuisine en bureau, le travail à distance créé deux réalités diamétralement opposées. Selon un récent rapport de Grossman Group, près de 48 % des employés américains se réjouissent de ce changement et souhaitent continuer à travailler à domicile après la pandémie. Plusieurs grandes entreprises, dont Facebook, Twitter, Google et Microsoft, ont d’ailleurs mis en place des politiques centrées sur le télétravail.

Cependant, une autre partie de la population souffre de ce passage au mode virtuel. Microsoft a constaté que plus de 30 % des travailleurs à domicile se sentent plus fatigués que lorsqu’ils se rendaient au bureau. La plupart d’entre eux citent l’absence de séparation entre le travail et la vie privée et le sentiment d’être déconnectés de leurs pairs comme principales causes d’épuisement professionnel.

À l’occasion d’Ignite, M. Spataro a annoncé l’ajout de fonctionnalités d’évaluation du bien-être sur Microsoft Teams. Grâce à des intégrations avec les applications MyAnalytics et Workplace Analytics, la plateforme collaborative analysera les habitudes de travail et de communication des employés.

Elle donnera ensuite des indications pour aider les utilisateurs à éviter la surcharge de travail et à optimiser leurs interactions. Ces intégrations permettront aussi aux gestionnaires d’évaluer l’efficacité des réunions et de mieux comprendre les éventuels problèmes de communication entre les équipes.

Dès l’année prochaine, Teams proposera une fonction de bilan émotionnel ainsi qu’une intégration avec Headspace, une application de méditation guidée.

La plateforme facilitera bientôt la programmation de réunions virtuelles en tête-à-tête, a aussi indiqué Microsoft.

Plusieurs travailleurs à distance se réjouissent de ne plus devoir effectuer de longs trajets en voiture ou en transports en commun chaque jour. Cette transition peut toutefois s’avérer bénéfique. Selon Microsoft, ce temps supplémentaire de réflexion et d’introspection augmente la productivité de 12 à 15 %.

Pour reproduire cet effet, l’entreprise ajoutera à Teams la fonctionnalité « Virtual Commute », qui proposera un trajet virtuel entre le bureau et la maison dès l’année prochaine.

La fonctionnalité produira des animations pour marquer la fin de la journée de travail et inviter l’employé à se préparer au reste de la soirée, comme, par exemple, une tempête faite de devoirs, de vêtements à plier, de repas à préparer, de vaisselle à laver, etc.

Ce trajet virtuel donnera à l’employé l’occasion d’organiser sa liste de chose à faires, d’écouter de la musique, de lire ou de méditer.

En présentant ces nouveautés, M. Spataro a souligné l’importance pour les entreprises d’aller au-delà de l’amélioration de l’efficacité par l’entremise de la technologie et de se concentrer sur le bien-être mental et physique des travailleurs.

« Les machines ne créent pas de valeur, ce sont les gens qui le font, a-t-il déclaré. Vous ne pouvez pas traiter les gens comme des machines. Jusqu’à présent, la technologie a été axée presque uniquement sur l’efficacité, et je pense que c’est une erreur », a-t-il déclaré.




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique