Microsoft Teams bientôt disponible pour Linux


Catherine Morin - 12/09/2019

Microsoft travaille actuellement sur une version de Teams compatible avec le système d’exploitation Linux.

Dans un billet publié sur son portail UserVoice le 6 septembre dernier, l’entreprise confirme son intention d’adapter sa plateforme plateforme de collaboration.

« Nous savons que beaucoup d’entre vous attendent une version de Microsoft Teams pour Linux, et nous sommes heureux de confirmer que nous y travaillons activement », a déclaré une administratrice de UserVoice, sans toutefois préciser quand Microsoft déploiera officiellement le service.

L’application Teams, qui comptait environ 13 millions d’utilisateurs au début de l’année, fonctionne actuellement avec Windows, Mac, Android et iOS, ainsi que sur le Web. La plateforme de messagerie collaborative Slack, la plus grande rivale de Teams, offre déjà une variante pour Linux.

« Mon équipe compte plusieurs utilisateurs de Linux, et l’un des avantages de Slack est sa version pour ce système d’exploitation », avait écrit une cliente de Microsoft sur UserVoice en 2016. « L’absence de compatibilité avec Linux pourrait inciter certaines organisations à délaisser Teams au profit de Slack pour s’assurer que tous les employés puissent participer aux conversations. »

En confirmant une éventuelle adaptation pour Linux, Microsoft s’attaque à un des principaux facteurs de différenciation de Slack.

Cette initiative est particulièrement importante, considérant que Microsoft avait affirmé en juillet dernier être en train de prendre le dessus sur son rival. Slack comptait 10 millions d’utilisateurs en janvier, mais aucune donnée récente ne permet de déterminer lequel des deux services affiche maintenant le plus haut taux de popularité.

Selon The Verge, la croissance rapide de Teams s’explique en partie par le fait que Microsoft fournisse l’application avec les abonnements Office 365 pour les entreprises. Les utilisateurs obtiennent automatiquement l’outil et n’ont donc pas à télécharger de programmes similaires.

La rivalité entre les deux plateformes s’est intensifiée au cours de l’été, notamment après que Microsoft ait interdit à ses employés d’utiliser Slack en juin. L’entreprise de Bill Gates avait alors invoqué des raisons de sécurité, déclarant que certaines versions de Slack ne respectaient pas les normes nécessaires à une protection adéquate de la propriété intellectuelle.

Lire aussi :

Microsoft Teams : Meetings remplacé par Calendar

Slack peu inquiète de la croissance de Microsoft Teams

Microsoft Teams en voie de dépasser Slack?

Des applications interdites aux employés de Microsoft
 




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique