Microsoft soutient Huawei face à l’administration Trump

Le président et chef des affaires juridiques de Microsoft, Brad Smith, a critiqué dimanche l’attitude du gouvernement Trump à l’égard de Huawei, avec qui l’entreprise californienne travaille.

huaweisky
Image : Shutterstock

Dans une entrevue accordée au magazine Bloomberg Businessweek, Brad Smith a affirmé que le traitement réservé par les États-Unis à l’entreprise chinoise était « anti-américain ».

Il estime que la décision de bannir Huawei des États-Unis et d’interdire les entreprises américaines de faire affaire avec elle n’est pas justifiée d’un point de vue juridique.

« On nous donne souvent comme réponse : “Si vous saviez ce que nous savions, vous seriez d’accord avec nous”. Et nous répondons : “Formidable, montrez-nous ce que vous savez afin que nous puissions décider par nous-mêmes”. Car c’est ainsi que ça fonctionne dans ce pays », a déclaré Brad Smith à Bloomberg Businessweek.

Brad Smith critique aussi le manque de jugement de Trump, qui devrait pourtant se montrer mieux avisé en raison de son passé d’homme d’affaires, notamment dans le milieu de l’hôtellerie.

« Dire à une entreprise technologique qu’elle peut vendre des produits, mais qu’elle ne peut pas acheter un système d’exploitation ou des puces, c’est comme dire à un hôtel qu’il peut ouvrir ses portes, mais pas mettre des lits dans ses chambres d’hôtel ou de servir des plats dans son restaurant, […] cela met en danger la survie de cette entreprise », a-t-il expliqué.

L’administration Trump envisage de restreindre encore davantage les exportations technologiques américaines, par crainte de la menace que représenterait la puissance chinoise pour les États-Unis. Cette perspective inquiète Microsoft, qui veut continuer de faire affaire avec la Chine.

Lire aussi :

Microsoft et Samsung renforcent leur partenariat

Huawei aurait secrètement aidé la Corée du Nord

Huawei : possible reprise du commerce avec les États-Unis

Téléphones : le PDG de Huawei ne se laisse pas marcher sur les pieds

Articles connexes

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

Huawei et ZTE bannis des réseaux 5G/4G au Canada

Les fournisseurs de télécommunications canadiens devront retirer tout équipement Huawei et ZTE de leurs réseaux 4G et 5G sans compensation, a annoncé le gouvernement fédéral.

La Chine a informé l’ONU avoir dû esquiver des satellites Starlink de SpaceX

La Chine a déposé une note formelle auprès des Nations Unies (ONU) le 6 décembre concernant les risques de collision que les satellites Starlink de SpaceX font peser sur sa station spatiale habitée.

Huawei renonce aux téléphones pour 2022 au Canada

Face à la baisse des ventes de téléphones intelligents, à la diminution des contrats d'équipement 5G et aux restrictions de brevets sur la production de puces avancées, Huawei a été contraint d'adapter sa stratégie commerciale.

La Banque Nationale appuie la transformation numérique des PME

Banque Nationale Placements Privés lance un fonds pour soutenir les entrepreneurs dans leurs projets de croissance et de transformation, le Fonds croissance PME Banque Nationale.