Microsoft présente la tablette Surface Pro 3 au Québec

Microsoft fait voir son nouveau modèle de tablette numérique comme une alternative à l’ordinateur portable.

La tablette numérique Surface Pro 3 de Microsoft
La tablette numérique Surface Pro 3 de Microsoft

Dans un café du centre-ville de Montréal, dont la décoration avait été modifiée pour l’occasion, l’éditeur technologique Microsoft a présenté aux médias du domaine des TIC la tablette numérique Surface Pro 3. Plus tard durant la journée, les visiteurs du « Surface Café » étaient conviés à essayer le dispositif, des amateurs de jeux vidéo allaient jouer contre une ex-championne du domaine et le DJ montréalais Poirier devait réaliser une prestation musicale à l’aide de la tablette numérique lors d’un atelier sur la technologie et la création musicale.

En démontrant les principales caractéristiques de la tablette Surface Pro 3, qui exploite Windows 8.1 Pro, Mario Coculuzzi, Directeur, région de l’Est chez Microsoft Canada, a mis l’accent sur la capacité du dispositif à remplacer l’ordinateur portable.

« Aujourd’hui si on demande aux gens quels types d’appareils ils ont, la majorité répond qu’ils en ont deux : une tablette pour les applications, mais aussi un ordinateur portable pour un gros travail de productivité – ce qui n’est pas  seulement Word, Excel ou PowerPoint, mais aussi de l’édition de photo, de la création musicale ou du montage vidéo », a expliqué M. Coculuzzi.

«Lorsqu’on a besoin de puissance, la tablette peut avoir de la difficulté à la procurer. En regardant ces deux côtés, nous avons décidé de créer une tablette qui est aussi puissante qu’un ordinateur portable, ce qui fait en sorte que les gens n’ont plus besoin d’avoir [les deux types d’appareils], seulement cette tablette. L’idée est que la personne, peut importe

Le « Surface Café » créé le temps d'une journée par MIcrosoft à Montréal
Le « Surface Café » créé le temps d’une journée par MIcrosoft à Montréal

qu’elle soit un directeur, un professionnel, un artiste ou un innovateur, ait l’outil qui lui permet de consommer et de consulter, mais aussi de créer, d’innover et faire de la productivité », a-t-il ajouté.

M. Coculuzzi a indiqué que Microsoft, dans sa préparation de la tablette Surface Pro 3, avait été à l’écoute des besoins des clients à propos du système d’exploitation Windows 8 et des générations précédentes des tablettes numériques. « Basé sur le feedback que les gens nous donnaient et avec la vision que nous avions, nous avons été capables de remplacer l’ordinateur portable avec la Surface Pro 3. C’est la combinaison de Windows 8,1 et d’autres innovations – comme le stylet et la béquille à multiple positions – qui font en sorte que la tablette puisse remplacer l’ordinateur portable.

Accent sur la sécurité

Interrogé sur l’argumentaire que Microsoft compte utiliser pour mousser la tablette Surface Pro 3 auprès des organisations, dans un contexte où certaines étendent leur soutien à de multiples environnements technologiques et d’autres appliquent l’approche « Apportez votre propre appareil », M. Coculuzzi a indiqué que l’aspect de la sécurité et la protection des données serait souligné aux entreprises.

« La problématique qu’on rencontre, avec le concept où les gens apportent leur propre appareil en entreprise, c’est d’être capable de respecter les règles de sécurité de l’organisation, a-t-il indiqué. Si [une personne] a de l’information d’entreprise sur un appareil qu’elle se fait voler et que l’information n’est pas sécurisée, cela met l’entreprise à risque. »

« Une des beautés de la Surface Pro 3 est qu’elle utilise Windows 8.1 Pro avec des outils qui permettent d’avoir un environnement sécuritaire, par exemple [le chiffrement] BitLocker ou une fonction d’effacement à distance du contenu d’un appareil. Nous misons sur tout l’acquis de la sécurité de l’environnement Windows, qui fait en sorte que les données des clients sont traitées de façon sécuritaire », a ajouté M. Coculuzzi.

À lire : Microsoft lance sa tablette numérique Surface Pro 3

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Panne de Teams et de divers services intégrés de Microsoft mercredi soir

Les produits infonuagiques de Microsoft avec intégration de Teams ont subi une panne mercredi soir et tôt jeudi matin, heure de l'Est, selon un rapport du service d' information Bleeping Computer, perturbant les clients de l'hémisphère sud, d'Europe et d'Asie. Cela a été attribué à ce que Microsoft a déclaré sur son fil d'état Twitter comme une connexion à un service de stockage interne interrompue.

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Arnaque sur Google, Microsoft AirSim, les chiffres de Netflix et poursuites contre Uber

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Une micro-arnaque sur Google, le projet AirSim de Microsoft, des résultats meilleurs que prévus pour Netflix et des poursuites contre Uber.

Une campagne de hameçonnage associée à une fraude par courriel

Une vaste campagne de hameçonnage vise les organisations utilisant Microsoft Office 365, incitant les victimes à se connecter à une page d'authentification en ligne Office usurpée pour voler leurs informations d'identification et, conséquemment, mener des escroqueries par compromission des courriels professionnels (CCP).

Une nouvelle distinction pour Alithya

À l’approche de la conférence Inspire de Microsoft, la pratique Microsoft Dynamics du Groupe Alithya, une entreprise montréalaise de services en technologies de l’information, remporte le prix Impact 2022 Finances et Opérations commerciales.