Microsoft offrira des primes plus généreuses aux chasseurs de bogues


Fanny Bourel - 07/08/2019

Microsoft a annoncé lundi la création d’Azure Security Lab, un environnement destiné à tester en conditions réelles la sécurité de sa plateforme Azure et de vérifier qu’elle est capable de résister aux attaques de pirates informatiques.

clavier

Image : Getty

En parallèle, Microsoft a décidé de doubler la prime maximum offerte à ceux qui sont en mesure de repérer des failles critiques dans la sécurité de son nuage. Le montant de cette prime passe de 20 000 à 40 000 dollars américains, soit environ 53 000 dollars canadiens. Le montant minimum de la prime est de 500 dollars américains.

La découverte d’une faille dans le cadre de l’Azure Security Lab peut rapporter jusqu’à 300 000 dollars américains, soit près de 400 000 dollars canadiens.

Ce programme de chasse aux bogues vise à identifier des vulnérabilités, mais aussi à inciter ceux qui les détectent à les dévoiler à Microsoft, plutôt que de les exploiter à des fins malveillantes.

L’entreprise affirme avoir déboursé 4,4 millions de dollars américains (5,8 millions de dollars canadiens) en récompenses de ce genre depuis le début de l’année.

Lire aussi :

Microsoft rachète BlueTalon

Microsoft visitée par des pirates informatiques

LinkedIn migre vers Azure




Tags: , , , , , ,