Microsoft adapte son système infonuagique pour le milieu de la santé


    Catherine Morin - 20/05/2020

    Dans le cadre de sa conférence Build 2020, qui se déroule en ligne jusqu’à jeudi soir, Microsoft a annoncé le lancement d’une version de son système infonuagique adaptée au secteur médical.

    Bien que le géant américain soit surtout connu pour ses applications de productivité générale comme Outlook et Microsoft Teams, il conçoit aussi des logiciels d’entreprise plus spécialisés. Il propose notamment des programmes pour les agents du service à la clientèle et des outils d’intelligence artificielle pour la création de robots de clavardage.

    Microsoft rassemble ces technologies spécialisées ainsi que ses applications de productivité dans une solution appelée Microsoft Cloud for Healthcare.

    Cette offre vise à permettre aux hôpitaux de conserver des données tout au long d’une interaction avec un patient.

    Comme l’explique Microsoft par communiqué, un patient peut d’abord consulter le portail Web d’un organisme de soins de santé, où un robot de clavardage programmé par des professionnels de la santé répondrait à ses premières questions. Le dossier serait ensuite transmis à un agent de service qui pourrait poser plus de questions et planifier un rendez-vous virtuel avec une infirmière ou un médecin. Cette consultation pourrait avoir lieu sous forme de vidéoconférence avec Microsoft Teams.

    Si le patient se rend éventuellement à une clinique pour une visite de suivi, le professionnel de la santé responsable du dossier pourra accéder à toutes les données des interactions précédentes.

    « Trop souvent, les outils utilisés par les prestataires pour coordonner les soins sont fragmentés et entravent le travail collaboratif requis dans un environnement de soins complexe », déplore Microsoft.

    L’entreprise américaine estime que sa nouvelle offre permettra de personnaliser l’expérience patient au sein d’un établissement médical en renforçant la collaboration entre les différentes équipes soignantes.

    En raison de leur confidentialité, les données médicales revêtent un caractère très sensible. Microsoft assure que le fonctionnement de son système infonuagique respectera le standard Fast Healthcare Interoperability Resource (FHIR), un format créé spécifiquement pour la transmission électronique d’informations médicales.

    Cette norme a été conçue par Health Level Seven International, organisation à but non lucratif spécialisée dans le développement de l’interopérabilité des données.

    Microsoft Cloud for Healthcare est disponible dès maintenant pour un essai gratuit de six mois.

     




    À propos de Catherine Morin

    Éditrice - Direction Informatique