« Microacquisitions » de ressources informationnelles dans les cartons de Québec

Le gouvernement du Québec s’engage à proposer un processus de « microacquisition » en ressources informationnelles.Logo du gouvernement du Québec

Selon le cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire, le Plan d’action 2021-2023 du gouvernement du Québec « favorisant un gouvernement ouvert » inclut cinq engagements, dont celui de « proposer un nouveau processus de microacquisition en ressources informationnelles ».

Voici les autres engagements qui « accéléreront la transformation numérique gouvernementale » :

  • « Démocratiser les données ouvertes. »
  • « Favoriser le libre accès immédiat aux articles scientifiques financés par les Fonds de recherche du Québec. »
  • « Améliorer les consultations publiques numériques. »
  • « Outiller le personnel de l’État quant à l’utilisation du logiciel libre. »

Québec soutient que ce plan d’action repose notamment sur la « transparence » par la « diffusion proactive de données ouvertes de la population », sur la « participation » qui « permet au public de prendre part aux processus décisionnels de l’État », sur « l’innovation » qui « favorise la démocratisation de l’accès aux technologies auprès du public », ainsi que sur la « collaboration entre les acteurs gouvernementaux et la population pour améliorer la qualité des services publics ».

Selon le cabinet, pour élaborer ce plan, le Secrétariat du Conseil du trésor « s’est appuyé sur les travaux du Comité en gouvernement ouvert, lequel est composé de représentantes et de représentants de la société civile et d’organismes publics ».

Lire aussi :

Mieux vaut prévenir que guérir en numérique aussi

Éric Caire assigné au poste de ministre de la Cybersécurité et du Numérique

Un ministère de la Cybersécurité et du Numérique dans les cartons de Québec

Articles connexes

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Québec offre une prime aux découvreurs de failles

Le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, annonce cette semaine le lancement du Programme de prime aux bogues, un nouvel outil pour rehausser la sécurité des actifs informatiques gouvernementaux.

Incidents embarrassants sur les sites du Gouvernement du Québec

Le Gouvernement du Québec a récemment dû faire face à des incidents pour le moins embarrassants impliquant sa présence sur le web.