Manger les yeux rivés sur les réseaux sociaux plutôt qu’avec ses collègues


Fanny Bourel - 11/09/2018

Pendant leur pause-repas, les travailleurs du Canada sont plus nombreux à préférer la compagnie des écrans à celle de leurs collègues de travail, selon un sondage réalisé pour la firme de recrutement OfficeTeam.Illustration du concept du travail dans un bureau

Si 45 % des travailleurs interrogés disent dîner avec leur collègues, ils sont 49 % à choisir de passer leur pause-repas sur des sites Internet ou sur les réseaux sociaux, ainsi que 38 % à profiter de ce moment pour répondre à des appels ou à des courriels. Environ 32 % des employés continuent de travailler.

« Au lieu de se tourner instinctivement vers son téléphone cellulaire ou de garder les yeux rivés sur son écran de travail, le travailleur devrait s’accorder une pause en milieu de journée pour tisser des liens avec ses collègues, ce qui l’aidera à cultiver un plus grand sentiment de camaraderie et à être plus heureux au travail », a conseillé, dans un communiqué, Koula Vasilopoulos, présidente de district pour OfficeTeam.

En 2015, des chercheurs en économie et en gestion de l’Université Cornell, aux États-Unis, ont publié une étude réalisée dans 50 casernes de pompiers. Ils ont comparé les notes de performance attribuées par les gestionnaires aux employés avec la fréquence à laquelle ces derniers mangeaient ensemble. Résultat, les pompiers obtenaient de meilleures notes de performance après avoir pris leur repas entre collègues plutôt que seuls.

Lire aussi :

Recrutement : le télétravail retient l’attention des candidats

Temps de déplacement, recrutement et télétravail

Productivité : Ici on ne livre rien entre 9h et 17h




Tags: , , , , , , , , , , , , ,