Mandat de Leading Boards auprès des administrateurs de sociétés

Leading Boards obtient un mandat, pour ses outils de gouvernance en ligne, auprès de la section Québec de l’Institut des administrateurs de sociétés.Logo de Leading Boards

Leading Boards, une entreprise de Montréal qui offre des outils de gouvernance multiplateforme en ligne et sans papier pour les hautes directions et les conseils d’administration, affirme que la section Québec de l’Institut des administrateurs de sociétés adoptera son portail de gestion des conseils d’administration et de leurs comités.

Selon Leading Boards, ce portail peut être utilisé à partir d’un ordinateur ou d’une tablette numérique iPad pour consulter les documents de réunions, tels que les ordres du jour, les états financiers et les procès-verbaux, ainsi que pour consulter les archives de documents des réunions antérieures.

Les documents qui sont stockés sur le portail seraient chiffrés et hébergés sur des serveurs installés dans le pays où le client est établi, précise Leading Boards.

L’Institut des administrateurs de sociétés représente des administrateurs et des conseils d’administration qui œuvrent dans les secteurs à but lucratif, à but non lucratif et gouvernemental.

Lire aussi :

Gestion sans papier : un mandat de Leading Boards auprès de Niagara Power

Un mandat de Leading Boards auprès de Sportscene

Un mandat dans l’hôtellerie pour Leading Boards

Articles connexes

Mise à jour d’OpenSSL pour corriger une vulnérabilité critique

Le projet OpenSSL publiera le 1er novembre un correctif pour une vulnérabilité critique de sa bibliothèque de sécurité open source, un événement rare auquel les développeurs d'applications et les administrateurs système devraient prêter attention.

CGI Federal aidera la FCC à faire évoluer les stratégies de communication des États-Unis

La Federal Communications Commission des États-Unis (FCC), l’organisme américain de régulation du domaine des télécommunications, a sélectionné CGI Federal pour l’aider à soutenir sa transformation numérique via sa participation au projet ADSS (Agile Development Support Services), un contrat à fournisseurs multiples et à prestations et quantités indéterminées.

Le NIST identifie quatre outils de chiffrement résistant au quantique

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis a choisi le premier groupe d'outils de chiffrement qui, selon lui, résistera à l'assaut d'un futur ordinateur quantique, une décision saluée par la cyberagence du gouvernement canadien.

Mordre à l’hameçon peut avoir un coût amer

Mordre à un courriel hameçon a mené à une attaque par rançongiciel paralysante en Irlande.

La GRC en quête d’un système de déchiffrement

La Gendarmerie royale du Canada veut un système de déchiffrement de données chiffrées saisies lors d'enquêtes et le gouvernement fédéral lance un appel de propositions pour lui en trouver un.