L’Université de Guelph reçoit 1 M$ pour la formation éthique sur l’IA

Le Groupe Banque TD a annoncé un don de 1 million de dollars canadiens au Centre for Advancing Responsible and Ethical Artificial Intelligence (CARE-AI) de l’Université de Guelph.

Intelligence artificielle
Image : Getty

Les fonds, qui seront versés sur une période de cinq ans, seront utilisés pour lancer une série de modules de formation destinés aux professionnels en milieu de carrière et aux entrepreneurs qui se concentrent sur la meilleure façon d’utiliser efficacement les données.

À leur tour, selon l’annonce par voie de communiqué, « ils permettront à leurs entreprises et organisations de reconnaître et de relever les défis éthiques posés par l’utilisation croissante de l’intelligence artificielle (IA), des problèmes de confidentialité des données aux biais potentiels dans l’embauche et la promotion ».

Lancé en 2018, CARE-AI regroupe plus de 90 chercheurs sur le campus de l’Université de Guelph, fournissant l’IA et l’apprentissage automatique à un éventail de disciplines comme par exemple la santé humaine et animale, les sciences de l’environnement, l’agriculture et l’agroalimentaire, les affaires et la bioéconomie.

Le Dr Graham Taylor, professeur à l’école d’ingénierie de l’Université et co directeur académique de CARE-AI, a déclaré que la formation aidera à doter les travailleurs de compétences en matière de jugement et de connaissance des données qui sont de plus en plus nécessaires alors que les entreprises et autres organisations se tournent vers l’IA pour divers usages.

Il a ajouté que le financement, qui proviendra d’une initiative appelée TD Ready Commitment , soutiendra le développement de trois niveaux de formation en IA ainsi que les coûts de livraison du nouveau programme.

« Le monde change, a déclaré Taylor. De plus en plus d’emplois sont affectés par l’automatisation et les gens travaillent de plus en plus avec des algorithmes. Les gens devront développer différents niveaux de compétence pour manier les outils basés sur l’IA utilisés pour la prédiction ou la prise de décision. »

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction Informatique.

Lire aussi :

L’intelligence artificielle pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Nouveau laboratoire d’intelligence artificielle à Montréal

Québec lance un appel de projets en matière d’intelligence artificielle

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Articles connexes