L’intelligence artificielle pour dépister le diabète

Un projet intégrant l’intelligence artificielle (IA), la technologie portable et les systèmes de dossiers médicaux électroniques est lancé à Montréal afin d’identifier les patients qui pourraient être atteints de diabète de type 2.

Illustration du concept de la cybersanté
(Photo : Thinkstock)

Le projet est le fruit d’un partenariat entre l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Boehringer Ingelheim, HOP Tech et MEDTEQ+. Il prévoit le développement d’une technologie basée sur l’intelligence artificielle (IA) afin de mieux dépister et identifier le diabète sucré de type 2 (DST2) chez les personnes de 35 ans et plus présentant des facteurs de risque cardiovasculaire, comme l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques.

Le programme, appelé DECIDE-CV, vise à utiliser des technologies basées sur l’IA pour améliorer les résultats de santé des personnes atteintes de DST2. Les participants au programme utiliseront des dispositifs portables pour surveiller les indicateurs spécifiques au DST2 et enverront ces données à leur équipe de soins de santé par l’entremise de dossiers médicaux électroniques. Les études dans le cadre du programme débuteront au printemps 2022.

« Le diabète est une maladie complexe et au Canada, le diagnostic est souvent posé une fois que les patients présentent un problème de santé significatif. Il est donc important de poursuivre des initiatives de collaboration pour trouver des moyens novateurs qui permettront de prévenir et de gérer les diagnostics de diabète et faire en sorte que tous les patients reçoivent les soins dont ils ont besoin le plus rapidement possible », indique Andrea Sambati, présidente et directrice générale, Boehringer Ingelheim Canada par voie de communiqué.

« Des projets tels que DECIDE-CV marquent un changement de paradigme dans les soins de santé. Nous sommes en train de passer du traitement des problèmes de santé lorsqu’ils surviennent à des soins préventifs qui empêchent les personnes d’avoir une maladie en premier lieu. La philanthropie joue un rôle important dans ce changement; en effet, le financement gouvernemental seul ne peut faciliter un changement aussi fondamental dans notre système de santé » a pour sa part déclaré Julie Quenneville, présidente et directrice générale de la Fondation du CUSM.

Lire aussi :

La qualité des actes médicaux réalisés à distance préoccupe la vérificatrice générale

Système créé à Montréal pour peser les enfants à l’urgence

Carebook obtient un contrat auprès de LifeLabs

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected].

Articles connexes

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Un accord politique européen ouvre la voie à une loi sur l’IA

L'Union européenne est parvenue à un accord sur la première loi globale sur l'intelligence artificielle au monde. Selon l'Associated Press, les négociateurs du Parlement européen et des 27 pays membres de l’union ont signé vendredi un accord politique provisoire qui facilitera l'adoption de la loi sur l'intelligence artificielle.

L’OACIQ lance un robot conversationnel pour répondre aux questions du public

L’OACIQ, l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec, lance une agente conversationnelle alimentée par l’intelligence artificielle (IA) nommée Élise afin de répondre aux questions du public. Acheteurs, vendeurs et courtiers immobiliers pourront désormais obtenir des réponses à leurs questions en tout temps auprès de l'agente.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.