L’infonuagique, un futur levier économique au Québec, estime le dirigeant du CSPQ

Le gouvernement du Québec pourrait profiter de l’infonuagique pour optimiser ses ressources informationnelles, selon Jean-Marie Lévesque, le président-directeur général du Centre de services partagés du Québec.

Logo du gouvernement du QuébecLors d’un dîner conférence du l’association industrielle Réseau ACTION TI, qui regroupe plus de 2 250 acteurs québécois du domaine des technologies de l’information, Jean-Marie Lévesque, le dirigeant principal du Centre de services partagés du Québec (CSPQ), qui est responsable des appels d’offres et des contrats d’approvisionnement pour les entités gouvernementales, a présenté un portrait des ressources informationnelles du gouvernement du Québec.

Avec plus de mille sites Internet et intranet, 750 services en ligne et un réseau de télécommunications composé de 131 tours de transmission qui contribuent à l’administration des divers programmes gouvernementaux, l’optimisation des ressources informationnelles est une priorité pour le gouvernement, a indiqué M. Lévesque.

Dans ce contexte, l’infonuagique pourrait être un levier important dans l’application de la Politique-cadre sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles du gouvernement.

Lire aussi : L’infonuagique au cœur du trafic des centres de données en 2017

Par ailleurs, le dirigeant du CSPQ a affirmé que plusieurs facteurs pourraient faciliter l’implantation d’entreprises oeuvrant dans l’infonuagique sur le territoire québécois.

« Le Québec possède des avantages concurrentiels comme son climat propice, ses tarifs d’électricité avantageux et son environnement d’affaires qui positionnent le Québec comme un site d’accueil intéressant pour les entreprises qui veulent implanter des centres de données », a indiqué M. Lévesque.

Les prochaines années pourraient être décisives pour le Québec s’il souhaite se positionner dans le marché de l’infonuagique comme il a pu le faire, par exemple, sur le marché des jeux vidéos. Pour le gouvernement, l’opportunité est donc à saisir.

Bien que le recours à l’informatique en nuage soit encore au state de l’évaluation des opportunités économiques et des enjeux comme la sécurité, la localisation des données et l’intégration, M. Lévesque croit que cette technologie pourrait jouer un rôle central pour l’optimisation des ressources informationnelles du gouvernement.

« L’utilisation de cette technologie doit être considérée comme un levier important devant être encadré afin de contribuer aux objectifs des ressources informationnelles, c’est-à-dire soutenir la performance de l’État et assurer une prestation de services à la mesure des attentes du citoyen », a souligné Jean-Marie Lévesque.

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Québec numérique lance la WAQadémie, une offre de formation pour faire vivre le WAQ à l’année

Québec numérique, l’organisme derrière l’événement phare du Web à Québec (WAQ), annonce le lancement de la WAQadémie. Il s’agit d’une nouvelle formule qui veut faire vivre l’esprit du WAQ toute l'année. Dès le mois de février, une programmation mensuelle, connectée sur la communauté et à l'affût des tendances, sera offerte aux professionnels et aux amateurs du numérique, en présentiel, à Québec. 

Les tendances de la transformation numérique dans les PME québécoises

Une récente étude de GetApp se penche en détails sur la stratégie numérique des entreprises québécoises et dévoile les tendances dans ce domaine pour les deux prochaines années. Dans le cadre de cette étude, GetApp a interrogé des employés des PME du Québec afin de déterminer comment la stratégie numérique de leur entreprise a évolué et si elle a rencontré le succès escompté.

Attentes et comportement des consommateurs québécois sur la confidentialité des données

Les résultats d’un sondage publiés cette semaine par GetApp Canada explorent les pratiques des Québécois quant à la confidentialité de leurs données. Il s’agit du second volet d’une enquête auprès de 230 consommateurs québécois.

Une enquête de Gartner révèle des lacunes dans le processus d’achat de technologie du gouvernement

Selon une récente enquête de Gartner, le secteur public a le cycle d'achat le plus long pour les achats de technologie : 22 mois en moyenne.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?