L’infonuagique fait bondir les résultats d’Oracle

L’infonuagique semble être profitable pour Oracle. L’entreprise annonce cette semaine des résultats qui dépassent les estimations des experts de Wall Street. La demande pour ses produits cloud a en effet connu une forte croissance dans un contexte où la transition vers des plateformes infonuagiques ne cesse de s’accélérer.

Image : Getty

L’entreprise faisait état lundi d’un chiffre d’affaires de 11,85 M$ US contre une prévision de 11,66 M$ US. Cela correspond à un bénéfice ajusté par action de 1,54 $ US contre une prévision de 1,37 $.

Par ailleurs, les revenus de la société ont augmenté de 5 % par rapport à l’année précédente, principalement grâce à la croissance de l’activité d’infrastructure cloud de la société, qui est en concurrence avec Amazon Web Services et Microsoft Azure.

« Nous pensons que ce pic de croissance des revenus indique que notre activité d’infrastructure est désormais entrée dans une phase d’hyper-croissance », a déclaré Safra Catz, PDG d’Oracle, dans un communiqué.

L’entreprise s’attend à une croissance des revenus entre 17% et 18% au premier trimestre, stimulée par son acquisition de 28,3 milliards de dollars de la société informatique du domaine de la santé Cerner Corp, un concepteur de logiciels utilisé par les médecins et les hôpitaux pour gérer et stocker les dossiers médicaux, achevée plus tôt ce mois-ci.

Oracle a déclaré que ses ventes dans le domaine de l’infonuagique avaient augmenté de 36 %, augmentant les revenus de 19 % à 2,9 M$ US. Selon Synergy Research Group, Oracle n’a pas réussi à se classer parmi les cinq principaux fournisseurs mondiaux d’infrastructure cloud à la fin de l’année dernière. Mais l’entreprise se vante de pouvoir non seulement attirer ses anciens clients vers ses produits cloud, mais aussi attirer de nouveaux clients.

On se souviendra que Microsoft en avril et Salesforce le mois dernier ont également indiqué un avenir solide pour le marché de l’infonuagique alors que les entreprises augmentent leurs dépenses, malgré que la première ait réduit ses prévisions de bénéfices et de revenus au quatrième trimestre plus tôt ce mois-ci en raison de taux de change défavorables

Lire aussi :

Partenariat EXFO – SUSE pour le monitoring des réseaux en nuage

Alithya parmi les finalistes pour le prix Partenaire Oracle de l’année

Service infonuagique de conformité aux exigences de cybersécurité

 

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Une étude d’Aptum explore la meilleure façon de lutter contre les coûts imprévus de l’infonuagique

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum publiait la semaine dernière la troisième partie de son étude annuelle sur l'impact de l’infonuagique 2022, le principal point à retenir étant que l’infonuagique a entraîné des coûts plus élevés que prévu pour 73 % des décideurs informatiques interrogés.

La gestion des données, la durabilité et le calcul haute performance au premier plan d’AWS re:Invent 2022

Adam Selipsky, PDG d'Amazon Web Services (AWS), a lancé la deuxième journée de l’événement AWS re:Invent 2022 avec un discours liminaire qui a dévoilé une pléthore d'intégrations et d'innovations dans les vastes offres infonuagiques d'AWS.

OVHcloud nommé « Major Player » par IDC MarketScape

OVHcloud, une entreprise européenne du domaine de l’infonuagique, a été nommée « Major Player » dans l’étude « IDC MarketScape: Worldwide Public Cloud Infrastructure as a Service 2022 Vendor Assessment »

Dell Technologies étend ses capacités de protection des données multi nuage

La texane Dell Technologies annonce aujourd’hui des ajouts à Dell PowerProtect Data Manager, son logiciel de protection des données d'entreprise, ainsi qu'un nouveau composant dans ses services de stockage de données APEX, qui visent à aider à protéger les organisations contre la menace croissante des cyberattaques, à simplifier les opérations informatiques et soutenir les principes de vérification systématique (Zero Trust).

Licenciements chez Intel, Microsoft, Oracle et d’autres

Microsoft a discrètement licencié 1000 employés dans plusieurs divisions de l'entreprise, notamment Xbox, Xbox Cloud, l'organisation Microsoft Strategic Missions and Technology, Azure et Microsoft government. Rapporté pour la première fois par The Insider, l'ampleur des suppressions d'emplois n'est pas connue.