L’infonuagique entame sa deuxième décennie

infonuagique, nuage informatique
Image : Getty

BLOGUE – Pendant ses dix premières années, l’infonuagique a constitué un élément perturbateur pour les TI. Toutefois, à l’aube de sa deuxième décennie d’existence, elle arrive à maturité et devient un élément escompté de toute perturbation. Après avoir modifié les attentes et les capacités des services de TI pendant dix ans, l’infonuagique est maintenant devenue un catalyseur essentiel de l’innovation à l’échelle de l’entreprise.

L’infonuagique constitue de plus en plus un véhicule pour les affaires numériques de la nouvelle génération, ainsi que pour les solutions agiles, évolutives et souples. Comme il en sera question à l’occasion du prochain Gartner CIO & IT Executive Summit à Toronto, les directeurs des services d’information et autres dirigeants des TI doivent constamment adapter leurs stratégies afin d’exploiter les capacités qu’elles offrent.

D’ici 2020, dans 30 % des grandes entreprises, il faudra justifier toute nouvelle initiative pour laquelle on ne privilégiera pas uniquement l’infonuagique. Pendant la dernière décennie, l’infonuagique a gagné en maturité à plusieurs égards. À l’heure actuelle, la plupart des analyses de sécurité indiquent que l’infonuagique standard est plus sécuritaire que les TI internes. Les services d’infonuagique offrent plus souvent des fonctionnalités plus complètes et les fournisseurs offrent désormais des possibilités de migration.

Dans une large mesure, l’innovation s’étend rapidement au nuage; en matière de conception de produit, bon nombre de fournisseurs adoptent une démarche privilégiant d’abord le nuage, et certaines technologies et innovations commerciales sont offertes seulement à titre de services nuagiques. L’Internet des objets et l’intelligence artificielle sont au nombre de ces innovations.

Plus la pression incitant à adopter les services d’infonuagique augmente, plus les organisations créent des plans d’action tenant compte de la nécessité d’adopter une nouvelle stratégie. Dans ces organisations, les projets proposant des ressources internes sont jugés conservateurs en raison de l’effet réducteur qu’exercent les moindres possibilités d’agilité et d’innovation sur la capacité concurrentielle. Les entreprises exerceront des pressions sur leur service des TI pour les inciter à adopter l’infonuagique.

Il faut se rappeler que l’infonuagique ne convient pas à tous les projets en raison de questions de réglementation ou de sécurité ou même des sommes qui ont été investies dans les projets. De plus, certaines entreprises pourraient ne pas disposer des compétences adéquates.

D’ici 2021, plus de la moitié des entreprises du monde qui utilisent déjà l’infonuagique adopteront une stratégie de TI entièrement nuagique.

Le secret d’une stratégie entièrement nuagique efficace ne réside pas dans le transfert ou la migration du contenu du centre de données. Il convient plutôt de cerner, dans le centre de données, les applications pouvant être remplacées par un modèle SaaS, remaniées ou reconstruites. Toutefois, une telle stratégie aura une plus grande incidence sur les TI qu’une stratégie privilégiant d’abord l’infonuagique ou envisageant uniquement l’infonuagique pour les nouvelles initiatives.

Dans l’ensemble, les entreprises qui sont passées en mode entièrement nuagique n’ont pas fait de retour vers les centres de données internes classiques, et certaines grandes entreprises ont même recours à des fournisseurs d’infrastructure infonuagique. Les entreprises devraient entreprendre la conception d’un plan d’action visant leur stratégie d’infonuagique et s’assurer de ne recourir à la migration qu’en cas de nécessité, par exemple dans le cadre de démarches de consolidation du centre de données.

David Mitchell Smith est vice-président et Fellow Gartner chez Gartner, dont il dirige l’ordre du jour en matière d’infonuagique et de perturbateurs numériques.

Lire aussi :

Ascension du dirigeant en matière de données

Dix tendances technologiques stratégiques pour 2017

Cinq moyens de maximiser l’efficacité d’un centre de données

Articles connexes

Tecsys annonce une nouvelle solution de gestion du commerce électronique 

Tecsys Inc., une entreprise québécoise du domaine de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et du commerce omnicanal annonçait il y a quelques jours une nouvelle solution d'exécution du commerce électronique de type « entrepôt dans un entrepôt ».

Aptum acquiert la montréalaise CloudOps

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum a considérablement augmenté son offre de produits ainsi que ses effectifs, avec l'annonce de l'acquisition de CloudOps, une société de Montréal spécialisée dans les plateformes infonuagique natives open source, la réseautique et le développement & exploitation.

OVHcloud lance des serveurs « bare metal » payables à l’utilisation, compatibles avec le nuage public

La société française d’infonuagique OVHcloud lançait hier son nouveau...

Dépenser pour l’essentiel, et pas seulement pour la technologie, est vital pour la sécurité infonuagique

Les RSSI savent depuis des années que l'argent seul n'achète pas la sécurité dans les environnements sur site. La leçon est la même dans le nuage, selon un nouveau rapport.

Les dépenses informatiques mondiales des gouvernements dépasseront 580 milliards de dollars en 2023 selon Gartner

En 2023, les dépenses publiques mondiales augmenteront de 6,8 % par rapport à 2022, avec un budget total de 588,9 milliards de dollars américains, prédit Gartner, alors que les gouvernements cherchent à développer une stratégie cohérente de cadre d'expérience totale (XT) afin d'améliorer la prestation de services ainsi que l'expérience et l'engagement des citoyens.