L’industrie du logiciel service en forte croissance


Denis Lalonde - 15/12/2010

L’industrie mondiale du logiciel service a progressé de 15,7 % pour générer des revenus totalisant 9,2 milliards de dollars américains en 2010, selon le cabinet d’études américain Gartner.

En 2009, le logiciel service avait généré des revenus de 7,9 milliards de dollars*, d’après les chiffres de Gartner.

En 2010, c’est l’industrie du contenu, de la communication et de la collaboration (CCC) qui a été la plus sollicitée, avec des revenus de 2,9 milliards de dollars. Au deuxième rang arrivent les logiciels de gestion de la relation client (Customer relation management, ou CRM), avec des recettes de 2,6 milliards de dollars.

« Les inquiétudes par rapport à la sécurité, au temps de réponse et à la disponibilité des services ont diminué dans de nombreuses organisations alors que les entreprises et les modèles informatiques ont gagné en maturité. C’est ce qui explique que le logiciel service est de plus en plus utilisé à travers le monde », explique Sharon Mertz, directrice de la recherche chez Gartner, dans un communiqué.

Prévisions pour 2011

Le cabinet d’études soutient également que la croissance sera encore plus importante en 2011 et qu’elle atteindra 16,2 % par rapport aux données de 2010. Cela signifie que l’industrie du logiciel service devrait générer des revenus de 10,7 milliards de dollars l’an prochain.

* Tous les montants sont en dollars américains.




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW