L’industrie de la technologie doit collaborer pour résoudre la crise énergétique en cours, déclare un dirigeant de SAP

Afin d’aider à résoudre la crise énergétique actuelle, l’industrie technologique doit collaborer, selon Scott Russell, membre du conseil d’administration et responsable de la réussite client chez SAP.

« La crise énergétique est réelle. C’est en cours. Cela ne va pas être résolu uniquement par le dialogue au niveau géopolitique, cela va être résolu grâce à l’utilisation de la technologie et en aidant à connecter les entreprises, en les aidant à être physiquement capables de relever ces défis ensemble », a-t-il insisté.

Scott Russel | Photo : SAP

Au cours de la dernière année, des pays européens ont traversé une crise énergétique. L’Europe a commencé à rencontrer des problèmes d’approvisionnement énergétique en 2021. Habituellement, pendant les mois d’hiver, l’UE importe du gaz naturel liquéfié des États-Unis, d’Amérique latine et de Russie, mais les problèmes de réseau électrique auxquels le Texas a été confronté ont réduit les cargaisons de gaz naturel liquéfié durant l’hiver, et en plus, les deux derniers hivers ont été beaucoup plus froids que d’habitude.

Cette année, le problème a été davantage exacerbé par la guerre en Ukraine et les effets restants de la pandémie, qui ont entraîné des taux d’inflation élevés et fait grimper le prix de l’énergie, a expliqué un rapport de The Week.

L’Allemagne se tourne vers l’énergie du charbon, puisque la Russie a réduit ses livraisons de gaz naturel vers l’Europe, et les entreprises et les particuliers commencent à se préparer à un hiver froid et sombre en raison des coûts élevés du chauffage et de l’électricité. 

Les effets de la crise énergétique affectent également d’autres pays, qui travaillent pour soutenir l’Europe. 

« Le gouvernement canadien s’est évidemment engagé à soutenir ses partenaires européens. Donc, que vous soyez du côté des destinataires, que vous ayez des pénuries ou que vous ayez la possibilité de soutenir comme le Canada, je pense que la collaboration est le deuxième point que je voudrais souligner », a noté Russell.

Selon Russell, au Canada, l’intention de changer et d’être plus durable est présente. 

Au niveau gouvernemental, le Canada cherche à atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050 tout en interdisant la vente de nouvelles voitures équipées de moteurs à combustion d’ici 2035. 

Mais Russell a également noté que bien qu’il s’agisse de bonnes initiatives et que le Canada se dirige dans la bonne direction, il pourrait faire mieux. 

« Nous voyons leurs investissements actifs autour de leurs stratégies de développement durable… Mais les entreprises doivent montrer la voie ici. Nous ne pouvons pas attendre que les forums réglementaires ou autres conduisent ce changement », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les partenaires canadiens doivent passer d’une priorité à une réalité, ce qui signifie intégrer la technologie opérationnelle qui permet aux entreprises de suivre, gérer et réduire les émissions de carbone afin de pouvoir créer une circularité au sein de l’entreprise.

Russell a suggéré qu’il est important pour les entreprises canadiennes de démystifier le mythe selon lequel « la rentabilité est influencée par la durabilité ».

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Samira Balsara
Samira Balsara
Samira est rédactrice pour IT World Canada. Elle poursuit actuellement des études en journalisme à la Toronto Metropolitan University (anciennement Ryerson) et espère devenir présentatrice de nouvelles ou rédiger des profils journalistiques. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

CGI consolide son partenariat avec SAP et élargit sa gamme de services

La société montréalaise CGI annonce aujourd'hui la bonification de son partenariat de longue date avec SAP avec l'ajout de la solution RISE with SAP à son portefeuille canadien de services. Cela permettra à CGI d'accélérer la transition de ses clients vers le nuage.

Une vulnérabilité critique de SAP corrigée il y a des mois maintenant sur la liste des bogues exploités aux États-Unis

Une vulnérabilité critique de SAP qui a été corrigée en février vient d’être ajoutée à la liste des bogues de sécurité exploités d'une cyber-agence du gouvernement américain après avoir été discutée la semaine dernière lors de conférences sur la sécurité, ce qui laisse penser que la faille est actuellement exploitée.

SAP Labs Montréal – Le bureau réinventé

SAP a inauguré récemment son nouveau SAP Labs Montréal, un centre de recherche et développement offrant les plus récentes avancées en termes d’espace de travail polyvalent

SAP met l’emphase sur quatre domaines d’intérêt lors de sa conférence Sapphire

Le géant des logiciels d'entreprise SAP a choisi quatre domaines sur lesquels se concentrer lors de sa conférence Sapphire la semaine dernière : la chaîne d'approvisionnement, la durabilité, la transformation des processus d’affaires et l'accélération de l'innovation.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.