Lighthouse Labs suit les cheminements de carrière de ses anciens élèves dans un nouveau rapport

L’entreprise canadienne de formation technologique Lighthouse Labs a publié cette semaine son rapport sur le cheminement de carrière 2022 qui examine comment les anciens élèves se sont comportés depuis l’obtention de leur diplôme entre 2014 et l’année dernière.

L’objectif du rapport, a déclaré Jeremy Shaki, directeur général de la société, qui propose des cours intensifs de 12 et 30 semaines sur le développement Web et la science des données ainsi que des cours de perfectionnement, était de suivre la croissance de l’emploi, les salaires moyens, la carrière les motivations et les tendances en milieu de travail dans l’industrie de la technologie.

Les résultats ont révélé que 52 % des diplômés gagnent plus de 100 000 $ CA par an dans les quatre ans suivant l’obtention de leur diplôme, 95 % occupent des postes en télétravail ou hybrides, et les diplômés de 2021 ont obtenu une augmentation de 15 % de leur rémunération moyenne.

Il convient de noter que les diplômés de 2015 ont déclaré une augmentation de salaire moyenne de 238 %, tandis que les diplômés de trois et quatre ans ont vu une augmentation moyenne de leur salaire de base de 62 % et 77 % respectivement.

« Le message retentissant était que les gens ne venaient pas seulement ici pour un emploi, ils venaient ici pour une carrière », a déclaré Shaki. « Sachant cela, nous avons senti que nous devions vraiment devenir responsables et transparents sur la façon dont nous avancions vers cet objectif. Ce rapport est la réponse à cette question. »

Il a ajouté que lorsque l’entreprise a été créée en 2013, le programme moyen prenait trois ans pour apprendre aux gens à devenir des développeurs professionnels : « C’est tout simplement trop long pour que les adultes fassent de grands changements dans leur vie. Nous ne pouvons pas tous prendre trois ans pour changer de carrière alors que nous avons besoin d’un revenu, que nous avons des vies et des enfants et que beaucoup d’autres choses se passent que nous ne pouvons pas simplement mettre en attente. »

« Notre objectif en mettant sur pied des programmes de 12 et 30 semaines n’était pas seulement de nous assurer que les gens étaient productifs dès qu’ils débutaient leur emploi, c’était aussi qu’ils puissent apprendre et continuer à grandir et à évoluer tout au long de leur carrière jusqu’à ce qu’ils soient prêts pour un éventuel nouveau changement de carrière.

L’entreprise a contacté 3 200 anciens élèves, et 757 d’entre eux ont répondu. Le rapport indique qu’ils sont actuellement employés partout, des « entreprises en démarrage aux grandes entreprises. Ils travaillent à domicile ou en hybride, certains ont changé de province et même de pays, et tous occupent un emploi significatif et ont une carrière stable et bien rémunérée.

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Paul Barker
Paul Barker
Paul est le fondateur de PBC Communications, une firme de rédaction spécialisée dans le journalisme indépendant. Son travail est apparu dans un certain nombre de magazines technologiques et en ligne sur des sujets allant des problèmes de cybersécurité et du monde en évolution de l'informatique de pointe à la gestion de l'information et aux progrès de l'intelligence artificielle.

Articles connexes

Une étude d’Aptum explore la meilleure façon de lutter contre les coûts imprévus de l’infonuagique

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum publiait la semaine dernière la troisième partie de son étude annuelle sur l'impact de l’infonuagique 2022, le principal point à retenir étant que l’infonuagique a entraîné des coûts plus élevés que prévu pour 73 % des décideurs informatiques interrogés.

Les tendances de la transformation numérique dans les PME québécoises

Une récente étude de GetApp se penche en détails sur la stratégie numérique des entreprises québécoises et dévoile les tendances dans ce domaine pour les deux prochaines années. Dans le cadre de cette étude, GetApp a interrogé des employés des PME du Québec afin de déterminer comment la stratégie numérique de leur entreprise a évolué et si elle a rencontré le succès escompté.

Une étude de Deloitte Canada révèle des lacunes dans l’accès à la technologie et aux compétences numériques

Un nouveau rapport de Deloitte Canada révèle des lacunes croissantes dans l'accès des Canadiens à la technologie numérique et au développement des compétences, ainsi qu'une menace accrue pour leur vie privée et leur sécurité en ligne.

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

L’utilisation de l’authentification multifacteur augmente, selon des données de Cisco

Les organisations du monde entier, y compris du Canada, adoptent de plus en plus l'authentification multifacteur (AMF) pour accroître leur niveau de cybersécurité, selon un nouveau rapport de Cisco Systems.