L’identité numérique peu connue des Québécois

Une enquête NETendances rendue publique aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval révèle que moins de la moitié des internautes québécois connaissent les concepts d’identité numérique (44 %) et de portefeuille numérique gouvernemental (45 %).

Source : Getty

L’enquête intitulée « Les services gouvernementaux en ligne et l’identité numérique » indique par ailleurs qu’à peine un tiers des internautes québécois comprennent très bien ces deux concepts.

Les résultats indiquent également que les hommes sont plus nombreux que les femmes à en avoir déjà entendu parler. Chez les personnes de 65 ans et plus, seulement 26 % connaissent le concept de l’identité numérique et 24 % celui du portefeuille numérique gouvernemental.

« Les résultats de cette enquête suggèrent que les internautes québécois doivent être mieux renseignés et éduqués sur ces deux concepts numériques », observe la directrice intelligence d’affaires et recherche marketing à l’ATN, Claire Bourget.

De plus, environ 80 % des internautes québécois perçoivent au moins une crainte relativement à l’utilisation du portefeuille numérique gouvernemental. Parmi celles-ci, la crainte de se faire voler ses données personnelles figure au premier rang, suivie de la difficulté à prouver son identité en cas de problème avec son téléphone intelligent et d’avoir à effectuer des démarches pénibles en cas de vol d’identité.

En contrepartie, un peu plus de la moitié des internautes québécois  perçoivent au moins un avantage relativement à l’utilisation d’un tel portefeuille numérique gouvernemental. Le principal étant de retrouver tous les documents officiels au même endroit. Le fait de ne devoir présenter qu’une seule carte d’identité numérique est également perçu comme un avantage par un peu plus du tiers des répondants.

On peut consulter les résultats détaillés et les infographies de l’enquête sur le site NETendances.

Lire aussi :

Identité numérique : bientôt 6,5 milliards d’utilisateurs

Identité numérique : lutter contre la désinformation

Partenariat Canada-UE en identification numérique

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Plus d’un adulte québécois sur cinq a déjà acheté ou vendu de la cryptomonnaie

Une enquête NETendances de l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que près du quart (22 %) des adultes québécois ont déjà acheté ou vendu de la monnaie virtuelle, communément appelée « cryptomonnaie ». 

Baisse de l’usage du Français pour naviguer sur l’Internet au Québec

Une enquête NETendances publiée aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval révèle que près des deux tiers des adultes québécois (64 %) utilisent le plus souvent la langue française pour naviguer sur l’Internet. Cela constitue une baisse significative de quelque 12 points de pourcentage par rapport à la dernière enquête réalisée en 2020.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

L’état de l’identité numérique au Canada

L'identité numérique arrive au Canada, soulevant une foule de questions de même que certaines préoccupations des défenseurs de la vie privée. De nombreuses provinces et le gouvernement fédéral ont lancé des initiatives d'identité numérique pour simplifier et sécuriser l'accès aux services gouvernementaux.

Identité numérique : bientôt 6,5 milliards d’utilisateurs

Une nouvelle étude de Juniper Research révèle que le nombre d’utilisateurs de l’identité numérique atteindra 6,5 milliards d’ici 2026. Il s’agit d’une croissance de 50 % par rapport à 4,2 milliards d’utilisateurs cette année.