Les revenus du marché des logiciels de sécurité grimpent de 12%


Dominique Lemoine - 08/06/2011

Le desserrement des budgets d’entreprise dédiés aux technologies de l’information en 2010 a contribué à un rebond de la croissance des revenus des fournisseurs de logiciels de sécurité, après une chute abrupte en 2009 en raison du ralentissement économique.

La firme de recherche en TI Gartner soutient que les revenus mondiaux relatifs à la vente logiciels de sécurité ont totalisé 16,5 milliards de dollars US en 2010, une croissance de 12% par rapport à des revenus 2009 de 14,7 milliards de dollars.

À son avis, l’évolution rapide des produits et modèles offerts par les fournisseurs clés, leurs acquisitions et expansions dans les marchés émergents, la hausse de la popularité de la sécurité en tant que service, ainsi que les nouvelles technologies souvent introduites par des entreprises en démarrage sont tous des facteurs ayant contribué à cette performance.

Les principaux fournisseurs ont tous augmenté leurs revenus par rapport à 2009 et conservent leur rang dans le classement des parts du marché : Symantec avec 3,12G$ (+5,8%), McAfee avec 1,71G$ (+7,3%), Trend Micro avec 1,04G$ (+5,7%), IBM avec 0,81G$ (+7,3%) et EMC avec 0,63G$ (+25,6%) et autres avec 9,19G$ (+15,9%).

Symantec et McAfee plus présents du côté des entreprises

Analyste principal chez Gartner, Ruggero Contu considère qu’il existe quatre catégories de fournisseurs sur le marché de la sécurité.

La première est formée par les « gros vendeurs » (Symantec et McAfee avec près de 30% du marché à eux seuls), qui ont une forte présence tant sur le marché des consommateurs individuels que sur celui des entreprises.

La deuxième est composée des Trend Micro, IBM, EMC, Cisco et CA Technologies. Ils couvrent plusieurs segments de la sécurité et certains s’y consacrent presque uniquement, alors que pour d’autres la sécurité n’est qu’une partie des intérêts de l’entreprise.

Les fournisseurs spécialisés de moyenne taille forment le troisième groupe. Il s’agit des Kaspersky, Websense, Sophos, Blue Coat Systems et ESET. Ces derniers ont tendance à se concentrer sur certains segments dans lesquels ils se sont forgé une forte présence.

Le quatrième comprend de gros fournisseurs avec une petite présence dans le marché de la sécurité et des petits joueurs spécialisés dans un ou deux segments.

Les enjeux clés auxquels est confrontée l’industrie de la sécurité informatique seront examinés au Gartner Security & Risk Management Summit 2011 du 20 au 23 juin au Maryland et les 19 et 20 septembre à Londres.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.


Google+