Les Québécois ne peuvent plus se passer d’Internet


Denis Lalonde - 12/08/2010

Une vaste majorité de Québécois et de Canadiens soutiennent ne pas pouvoir se passer d’Internet, révèle un sondage mené par l’entreprise Yahoo pour célébrer ses 15 années d’existence.

Selon les résultats du sondage, 83 % des répondants ont affirmé qu’Internet simplifie leur vie et leur fait économiser de l’argent (72 %) ou du temps (67 %).

«En 15 ans, le nombre d’activités auxquelles s’adonnent les internautes sur le Web, la diversité des usages qu’ils en font, de même que le taux d’utilisation des divers outils rendus disponibles ne cessent de croître. Toutefois, certaines activités se positionnent toujours parmi les préférées», raconte Yahoo.

En effet, le sondage révèle que l’activité qui ralliait le plus d’Internautes en 1995, soit lire les nouvelles et s’informer (19 %), arrive toujours en tête de liste 15 ans plus tard, avec 68 %. De plus, l’échange de courriels constitue toujours le moyen privilégié pour communiquer en ligne, passant de 49 % en 1995 à 87 % en 2010.

L’utilisation des réseaux sociaux bondit

Sans surprise, c’est surtout l’utilisation des plateformes sociales qui a fait un bond considérable, passant de 3 % en 1995 à 67 % en 2010. Le partage de photos, de fichiers audio ou vidéo est également en forte progression, passant de 6 % en 1995 à 58 % cette année.

Le taux d’utilisation des moteurs de recherche comme Google, Yahoo ou Bing pour la recherche d’information a atteint un point de quasi-saturation, atteignant 85 %, comparativement à 32 % il y a 15 ans.

Le pourcentage des utilisateurs Internet qui disent se servir de la messagerie instantanée sur une base hebdomadaire a plus que doublé en 15 ans, dépassant 40 %.

Premiers contacts avec Internet

L’étude de Yahoo révèle qu’au Québec, l’apogée de l’introduction d’un accès Internet à la maison fut entre 1996 et 2000, où 39 % l’ont introduit dans leur foyer. C’est aussi au cours de la même période que la majorité des Québécois ont eu leur première adresse courriel (47 %).

Par contre, l’achat en ligne s’est surtout répandu entre 2006 et 2010, où 34 % des Québécois ont fait leur premier achat. En effet, 86% des répondants du Québec ont affirmé qu’Internet avait complètement modifié leurs habitudes lorsque vient le temps de faire un achat. «Le Web constitue sans aucun doute LA destination première lorsque vient le temps de procéder à une décision d’achat. Un répondant sur trois fait des achats en ligne cette année, ce qui est 12 fois plus élevé qu’en 1995. La majorité d’entre eux, soit 67 %, utilisent Internet pour effectuer de la recherche dans le but ultime de faire un achat et 51 % pour faire les arrangements pour un voyage», soutient Yahoo.

Les internautes utilisent le Web surtout pour se payer des vacances ou pour acheter des appareils électroniques ou de divertissement, des livres et des magazines.

Une question de confiance

Alors qu’en 1995, seulement 21 % des Québécois avaient confiance en leurs capacités Internet, cette porportion grimpe à 92 % en 2010, par rapport à 82 % pour le reste du Canada.

Une majorité des répondants continuent malgré tout à exprimer leurs préoccupations relatives à la sécurité des informations personnelles et financière une fois qu’on les partage en ligne. Trois répondants sur quatre (75 %) se disent prudents lorsque vient le temps de partager de l’information en ligne et la quasi-totalité affirme contrôler l’information personnellement disponible en ligne.

L’émergence du mobile

Selon Yahoo, un répondant sur cinq dit naviguer en ligne via un téléphone intelligent ou un appareil mobile. Et au Québec, 62 % des répondants affirment ne jamais s’être branchés sur Internet via des téléphones mobiles ou intelligents. L’entreprise soutient que beaucoup d’améliorations peuvent être faites de ce côté.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW