Les PME peu intéressées par l’infonuagique?

Un sondage international révèle que les dirigeants de PME ont d’autres priorités que l’informatique en nuage, souligne IT Business.ca.

Illustration du concept d'informatique en nuage
(Photo : iStock)

Un sondage qui a été effectué par la firme anglaise Oxford Economics auprès de plus de 2 100 dirigeants de petites et moyennes entreprises dans vingt-et-un pays révèle que les petites et moyennes entreprises s’intéressent plus à la veille commerciale, à la mobilité et aux affaires sociales qu’à l’informatique en nuage.

À l’échelle mondiale, la moitié des petites et moyennes entreprises qui ont pris part au sondage auraient indiqué qu’un investissement dans un logiciel de gestion commercial, tel qu’un progiciel de gestion intégré, constituait une priorité. 43 % des PME souhaiteraient réaliser un investissement en analytique, 37 % dans les technologies mobiles, 35 % dans les technologies dites « sociales » et 35 % en infonuagique.

Dans l’article publié par IT Business – une publication sœur de Direction informatique -l’analyste responsable de l’étude chez Oxford Economics fait part de son étonnement face aux résultats du sondage. Il souligne que l’informatique en nuage peut aider les PME à adopter les technologies auxquelles elles accordent plus de priorité tout en économisant du temps et de l’argent.

Le sondage, qui a été effectué pour le compte de l’éditeur de progiciels SAP, a été réalisé auprès des chefs de la direction, des responsables des technologies de l’information, des responsables des finances, des directeurs des ventes ou des directeurs du marketing d’entreprises dont les revenus annuels sont situés entre 20 millions de dollars et 750 millions de dollars.

Lire l’article complet dans le site web d’IT Business.

Dans le site web de SAP, un document d’information contient un tableau qui fait état des technologies qui sont utilisées ou souhaitées par les PME de l’Amérique du Nord qui ont participé au sondage d’Oxford Economics.

On y observe que l’informatique en nuage arrive au cinquième et dernier rang des technologies dans lesquelles les PME réaliseraient des investissements présentement (37 %) ou au cours des trois prochaines années (47,5 %).

Toutefois, le taux de croissance de l’infonuagique pourrait être le plus élevé au cours des trois prochaines années parmi les cinq technologies qui ont été mentionnées dans le sondage qui a été réalisé auprès des PME (28,4 %).

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Panne de Teams et de divers services intégrés de Microsoft mercredi soir

Les produits infonuagiques de Microsoft avec intégration de Teams ont subi une panne mercredi soir et tôt jeudi matin, heure de l'Est, selon un rapport du service d' information Bleeping Computer, perturbant les clients de l'hémisphère sud, d'Europe et d'Asie. Cela a été attribué à ce que Microsoft a déclaré sur son fil d'état Twitter comme une connexion à un service de stockage interne interrompue.

Cisco met le nuage en évidence au Cisco Live

Cisco Live, l'événement phare annuel de Cisco, est présenté en mode hybride cette année, avec 16 000 participants sur place ainsi qu'un public mondial en ligne. Et, à juste titre, l’accent était mis sur le nuage.

La montréalaise Cloudli acquiert ConnectMeVoice étendant sa présence sur le marché américain

Cloudli Communications, un fournisseur montréalais de solutions de voix, de données et de messagerie, annonce aujourd'hui l'acquisition de ConnectMeVoice

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Deloitte acquiert AE Cloud Consultants pour renforcer ses solutions infonuagiques NetSuite

Deloitte Canada annonce aujourd’hui son acquisition de AE Cloud Consultants LTD (AECC), une firme montréalaise de services-conseils en infonuagique. Par cette acquisition, Deloitte souhaite accroître sa présence auprès des clients du marché intermédiaire au Québec et renforcer son leadership et son offre de services au sein du groupe Oracle NetSuite, a-t-elle déclaré dans un communiqué.