Les organisations dans les médias sociaux : Les perceptions divergentes des internautes québécois

Peu d’internautes estimeraient qu’il est important pour les organisations d’avoir une page web dans les médias sociaux, selon l’enquête NETendances 2013 du CEFRIO.Illustration du concept des médias sociaux

Selon le volet consacré aux médias sociaux de l’édition 2013 de l’enquête NETendances du CEFRIO, 51 % des adultes internautes québécois suivraient une organisation, une marque, une entreprise ou une personnalité dans les médias sociaux cette année. Il s’agit d’une augmentation de trois points de pourcentage en comparaison avec les données relatives à 2012.

Or, les adultes internautes québécois seraient peu nombreux à estimer qu’il est important pour divers types d’organisations d’avoir une page web dans les médias sociaux.

À propos des entreprises ne faisant que des affaires que sur Internet, 18 % des adultes internautes québécois auraient accordé une note de 9 ou de 10 sur 10 à l’importance d’avoir une page web dans les médias sociaux pour ce type d’organisation. 21 % auraient accordé une note de 7 ou de 8 sur 10, 54 % auraient accordé une note de 0 à 6 sur 10 et 8 % n’auraient pas répondu ou n’auraient pas su quoi répondre.

Au sujet détaillants franchisés, 13 % des adultes internautes québécois auraient accordé une note de 9 ou de 10 sur 10 à l’importance d’avoir une page web dans les médias sociaux pour ce type d’organisation. 22 % auraient accordé une note de 7 ou de 8 sur 10, 62 % auraient accordé une note de 0 à 6 sur 10 et 3 % n’auraient pas répondu ou n’auraient pas su quoi répondre.

À propos du gouvernement du Québec – qui est un des commanditaires de l’enquête NETendances du CEFRIO – 17 % des adultes internautes québécois auraient accordé une note de 9 ou de 10 sur 10 à l’importance d’avoir une page web dans les médias sociaux pour l’administration provinciale. 20 % auraient accordé une note de 7 ou de 8 sur 10, 61 % auraient accordé une note de 0 à 6 sur 10 et 3 % n’auraient pas répondu ou n’auraient pas su quoi répondre.

Au sujet des commerces indépendants, 11 % des adultes internautes québécois auraient accordé une note de 9 ou de 10 sur 10 à l’importance d’avoir une page web dans les médias sociaux pour ce type d’organisation. 22 % auraient accordé une note de 7 ou de 8 sur 10, 64 % auraient accordé une note de 0 à 6 sur 10 et 4 % n’auraient pas répondu ou n’auraient pas su quoi répondre.

Enfin, à propos des entreprises ne faisant affaire que sur Internet, 11 % des adultes internautes québécois auraient accordé une note de 9 ou de 10 sur 10 à l’importance d’avoir une page web dans les médias sociaux pour ce type d’organisation. 19 % auraient accordé une note de 7 ou de 8 sur 10, 68 % auraient accordé une note de 0 à 6 sur 10 et 2 % n’auraient pas répondu ou n’auraient pas su quoi répondre.

Un porte-parole du CEFRIO reconnaît qu’il y a une divergence entre l’intérêt des internautes à suivre les organisations et les marques dans les médias sociaux et leur perception quant à l’importance d’une organisation d’avoir une telle présence. Toutefois, l’organisme n’est pas en mesure d’émettre une hypothèse pour expliquer cette divergence dans la perception des internautes adultes québécois.

Le volet consacré aux médias sociaux de l’étude NETendances 2013 a été réalisé à l’aide des données recueillies lors d’entretiens téléphoniques qui ont été réalisés auprès de 1 000 adultes québécois en mars et en mai 2013.

À lire aussi :
Portrait de l’utilisation des médias sociaux au Québec en 2013
Médias sociaux : Les activités et le temps consacré par les Québécois en 2013

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Les diffuseurs en ligne visés par un projet de loi fédéral

Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi mis à jour par rapport à des travaux parlementaires de juin 2021 pour « obliger » les diffuseurs en ligne à « payer leur juste part » pour soutenir les créateurs et les producteurs d'ici.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

20 questions typiques de leur époque posées à Google depuis 20 ans

Google Canada profite de son 20e anniversaire pour partager une liste des questions « les plus populaires et les plus intéressantes » que les internautes du Canada ont posées au moteur de recherche de l’entreprise Google au cours des deux dernières décennies.