Les détaillants canadiens disposent désormais d’une plate-forme unique pour accéder à des données à jour

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) lançait hier le Tableau de bord du secteur du détail, une initiative développée par KPMG Canada conçue pour permettre aux détaillants canadiens d’accéder à un assortiment d’informations sur plusieurs secteurs, régions et périodes de vente au détail, dans les deux langues officielles.

La plate-forme, selon un communiqué, recueille et consolide des données provenant de diverses sources, y compris Statistique Canada, sur tout les sujets, des ventes au détail nationales et des chiffres de l’emploi aux données économiques et aux dépenses de consommation.

« Les deux dernières années ont été une période de profonds changements pour l’industrie du commerce de détail et il est plus important que jamais pour les détaillants de tirer parti de la puissance des données et de saisir les opportunités pour réussir à long terme », a déclaré Diane Brisebois, présidente et chef de la direction du CCCD.

Le tableau de bord, a-t-elle ajouté, permettra aux entreprises de trouver plus facilement des points de données clés sur la vente au détail en un seul endroit. « Des informations générales régulièrement mises à jour sur le secteur de la vente au détail sont accessibles à tous », a-t-elle noté. « Les membres du CCCD ont cependant accès à des données beaucoup plus riches, à des filtres, des comparaisons et une personnalisation améliorés. »

Kostya Polyakov, leader national de l’industrie de la consommation et de la vente au détail pour KPMG au Canada, a déclaré que la plate-forme « collecte et fournit des renseignements sur l’industrie en temps quasi réel et en temps réel, à travers les mesures qui comptent pour les détaillants, afin qu’ils puissent faire de meilleures affaires et prendre des décisions mieux informées ».

Le décrivant comme « changeant les règles du jeu », Sarah Jordan, membre du CCCD et PDG de Mastermind Toys, un détaillant comptant 68 emplacements à travers le pays, a déclaré : « Pour rester compétitifs et axés sur la croissance, il est essentiel pour nous d’avoir plusieurs canaux pour obtenir les informations dont nous avons besoin pour affiner et innover en permanence notre narration de marque et nos expériences client. »

« Passer moins de temps à collecter des données riches provenant de différentes sources et avoir plus de temps pour réagir rapidement aux tendances est un avantage tellement apprécié, surtout compte tenu de la cadence du domaine de vente au détail. »

L’article original (en anglais) peut être consulté sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Paul Barker
Paul Barker
Paul est le fondateur de PBC Communications, une firme de rédaction spécialisée dans le journalisme indépendant. Son travail est apparu dans un certain nombre de magazines technologiques et en ligne sur des sujets allant des problèmes de cybersécurité et du monde en évolution de l'informatique de pointe à la gestion de l'information et aux progrès de l'intelligence artificielle.

Articles connexes

Leav déploie sa plateforme mobile de caisse en libre service chez La Vie en Rose

Leav, une jeune entreprise technologique montréalaise qui fournit aux détaillants une plateforme offrant un processus de paiement sans friction, signe un accord avec le détaillant de lingerie fine la Vie en Rose pour implanter sa solution dans les quatre magasins la Vie en Rose du centre-ville de Montréal et dans un magasin Bikini Village.

À quoi bon investir dans la technologie numérique si les employés ne peuvent la rendre utile ?

Une étude récente indique qu'un leader technologique canadien sur quatre pense que son utilisation des outils numériques et de la technologie n'a que peu ou pas d'effet sur la création d'une véritable valeur commerciale.

Lancement du Concours canadien d’innovation technologique de KPMG

Cette année encore, KPMG se lance à la recherche du meilleur entrepreneur canadien en technologie et invite les entreprises en démarrage à se disputer le titre d'innovateur technologique de l'année au pays et avoir l'occasion de compétitionner contre leurs pairs à l'échelle mondiale.

Comment soutenir la croissance du secteur des technologies au Canada?

Les grandes entreprises du secteur des technologies cherchent à embaucher mais la pénurie actuelle de main d’œuvre qualifiée en technologie soulève la question suivante : Le Canada compte-t-il suffisamment de ressources compétentes pour supporter cette croissance ?