Les chaînes de blocs encore peu adoptées

On parle beaucoup des chaînes de blocs ces derniers mois. Cependant, elles sont encore rarement déployées, selon un sondage réalisé par Gartner.Chaîne de blocs

Seulement 1 % des 3000 chefs de l’information que la firme de recherche Gartner a interrogés ont indiqué que leur organisation avait adopté la technologie des chaînes de blocs. De plus, ils ne sont que 8 % à planifier s’y essayer à court terme.

La technologie des chaînes de blocs ne fait même naître aucun intérêt ou aucune intention de l’intégrer chez 77 % des répondants.

Environ 18 % des 293 chefs de l’information qui comptent mettre en place cette technologie à court terme, ou qui ont déjà commencé à s’y intéresser de plus près, disent que les compétences liées à la technologie des chaînes de blocs sont les plus difficiles à trouver. De plus, 14 % d’entre eux estiment que l’adoption de cette technologie nécessite un changement de culture organisationnelle au département des technologies de l’information (TI).

« Le défi pour les chefs de l’information n’est pas juste de dénicher et de garder des ingénieurs, mais aussi d’en trouver assez pour faire face à la croissance des ressources allant de pair avec le développement des chaînes de blocs », a expliqué, par communiqué, David Furlonger, vice-président chez Gartner.

« Cette technologie nécessite une compréhension des aspects liés à la sécurité, à la loi, à l’échange de valeurs, à la gouvernance décentralisée […], a-t-il ajouté. Cela implique donc que les domaines d’activité traditionnels et l’organisation en silos ne peuvent plus fonctionner sous la forme actuelle. »

Lire aussi :

Cryptomonnaies : mise en garde de l’Autorité des marchés financiers

Création d’un centre de recherche en chaînes de blocs à Montréal

Information financière : l’avenir est à la technologie

Articles connexes

Les organisations devraient utiliser une stratégie de gestion des talents basée sur les compétences

Alors que les leaders technologiques luttent pour attirer les talents, ils doivent créer une organisation adaptative qui développe et applique les connaissances et les compétences pour stimuler la résilience, a révélé une nouvelle étude Forrester 

Keepit ouvre deux centres de données à Toronto

L’entreprise de sauvegarde et de récupération infonuagiques Keepit ouvre ses deux premiers centres de données au Canada.

Fonds de développement des compétences des employés des fournisseurs d’Apple

Apple a créé un fonds de 50 millions de dollars américains de développement des employés de ses fournisseurs, qui élargira leur accès à des opportunités d'apprentissage et de développement de leurs compétences.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.

Le métavers fait son chemin vers des écoles au Canada

Des étudiants du Lethbridge College en Alberta pourront occuper une propriété dans le métavers pour apprendre.