Les Canadiens en faveur d’un système de santé plus numérisé


Fanny Bourel - 15/08/2019

Mettre la technologie au service de la santé, un domaine qui reste encore peu numérisé, c’est le souhait d’une majorité de Canadiens, selon un récent sondage de l’Association médicale canadienne.

Image : Getty

En effet, 67 % des répondants se disent intéressés à consulter un médecin par l’intermédiaire d’une plateforme virtuelle.

Et 84 % des Canadiens voudraient pouvoir accéder à tous les renseignements concernant leur santé à partir d’une seule plateforme.

Environ 28 % des personnes croyant à l’amélioration du système de santé au cours des 10 prochaines années attribuent cette évolution positive aux progrès technologiques.

L’idée de téléverser des données médicales dans un programme, comme Alexa, Siri ou Fitbit, qui les communiquerait à un médecin et qui signalerait un éventuel problème séduit 46 % des gens, et même 58 % des 18-34 ans.

Ils sont 44 % à être prêts à permettre à un tel programme de surveiller leur santé et de signaler un possible problème à un médecin. La proportion grimpe à 57 % chez les 18-34 ans.

Toutefois, la santé numérique suscite des craintes chez les Canadiens. Respectivement 87 % et 85 % des répondants s’inquiètent de savoir qui aura accès aux données et qui les détiendra. Ils sont 85% à se préoccuper d’un possible piratage des plateformes de santé.

Lire aussi :

Financement fédéral pour une plateforme d’analyse de données sur le cancer

Financement de 40 M$ pour Dialogue

Données personnelles sur la santé envoyées par des applications à Facebook

L’IA au service de la santé numérique




Tags: , , , , , , ,