Les Canadiens dépendants de leurs téléphones mobiles

Les Canadiens ne pourraient se passer de leurs téléphones mobiles, selon un rapport de Google.

Photo d'utilisateur d'appareil mobileCette enquête, menée auprès de 1 000 répondants, estime que près de 56 % des adultes possèdent un téléphone intelligent comparativement à 33 % au début 2012. Outre le nombre d’utilisateurs en hausse, c’est la dépendance à cette technologie qui frappe.

En effet, près de 80 % des utilisateurs ne sortent jamais sans leurs mobiles. Plus étonnant encore, 35 % des répondants ont affirmé préférer se départir de leur télévision plutôt que de leur téléphone, rapporte le Vancouver Sun.

« Les mobiles sont devenus un élément essentiel de la façon dont les gens vivent leur vie aujourd’hui », a déclaré Eric Morris, le chef de la publicité mobile de Google Canada.

Lire la suite de l’article sur le site du Vancouver Sun (en anglais)

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Arnaque sur Google, Microsoft AirSim, les chiffres de Netflix et poursuites contre Uber

Balado Hashtag Tendances, 21 juillet 2022 — Une micro-arnaque sur Google, le projet AirSim de Microsoft, des résultats meilleurs que prévus pour Netflix et des poursuites contre Uber.

La Cour supérieure autorise une action collective contre Google

Une action collective initiée par Option consommateurs et le cabinet d’avocats Belleau Lapointe visant les pratiques de collecte de données personnelles à large échelle de Google au Québec vient d’être autorisée par la Cour supérieure du Québec

Les employés ont des doutes sur la surveillance sur leur lieu de travail

Une nouvelle étude de Capterra révèle que plus du tiers des employés canadiens sont surveillés par logiciel au travail.