Les assistants virtuels au bureau seront bientôt une réalité selon Gartner

Le quart des travailleurs dans les environnements de travail numériques utiliseront quotidiennement des assistants virtuels d’ici 2021, avance Gartner. Présentement, cette proportion s’élève à 2 %.Assistant à commande vocale

Selon la firme de recherche Gartner, un assistant virtuel comme Alexa for Business, développé par Amazon, permet par exemple d’épauler des employés dans la planification de réunions ou dans des tâches logistiques. Quant à Mika, développé par Nokia, il peut aider des ingénieurs à trouver comment accomplir des tâches complexes ou à diagnostiquer des problèmes.

Gartner prédit également que, d’ici 2023, le quart des interactions des employés avec des applications se feront par la voix, contre 3 % en 2019.

« Nous croyons que la popularité des haut-parleurs connectés à la maison, comme Amazon Echo, Apple HomePod et Google Home, vont pousser les entreprises à intégrer des appareils similaires sur les lieux de travail », a indiqué, par communiqué, Van Baker, vice-président de Gartner.

Cette intégration est déjà une réalité au sein des hôtels Marriott. Dans le cadre d’un partenariat avec Amazon, la chaîne hôtelière utilise des haut-parleurs Echo pour assister les employés lors des départs des clients et gérer les chambres.

Lire aussi :

Service à la clientèle : assistants virtuels et clavardage s’enracinent

Plus d’assistants virtuels à prévoir en service à la clientèle

Téléphones connectés : une interaction sur cinq via un APV d’ici 2019

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 24 novembre 2022 — Nouveautés Google, difficultés d’Alexa, Tumblr utilise ActivityPub et la diplomatie de l’AI.

Cette semaine : De nouvelles fonctionnalités pour Google, les difficultés d’Alexa, Tumblr utilise désormais le protocole ActivityPub et la diplomatie dans l’intelligence artificielle.

Balado Hashtag Tendances, 17 novembre 2022 — Jeff Bezos donne son argent, des puces champignons, licencié par Meta en arrivant au Canada et le...

Cette semaine : Jeff Bezos prévoit donner tout son argent, des puces faites de champignons, un employé licencié par Meta après être déménagé au Canada et les plus petits joueurs profitent du chaos chez Twitter.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Amazon Canada ouvre un centre robotisé près d’Ottawa

Amazon Canada célèbre l'ouverture de sa toute nouvelle installation robotisée, nommée YOW3, à Barrhaven, en Ontario. YOW3 est la seule installation de ce type au Canada et l'une des cinq à l'échelle mondiale.