Les assistants virtuels au bureau seront bientôt une réalité selon Gartner


Fanny Bourel - 14/01/2019

Le quart des travailleurs dans les environnements de travail numériques utiliseront quotidiennement des assistants virtuels d’ici 2021, avance Gartner. Présentement, cette proportion s’élève à 2 %.Assistant à commande vocale

Selon la firme de recherche Gartner, un assistant virtuel comme Alexa for Business, développé par Amazon, permet par exemple d’épauler des employés dans la planification de réunions ou dans des tâches logistiques. Quant à Mika, développé par Nokia, il peut aider des ingénieurs à trouver comment accomplir des tâches complexes ou à diagnostiquer des problèmes.

Gartner prédit également que, d’ici 2023, le quart des interactions des employés avec des applications se feront par la voix, contre 3 % en 2019.

« Nous croyons que la popularité des haut-parleurs connectés à la maison, comme Amazon Echo, Apple HomePod et Google Home, vont pousser les entreprises à intégrer des appareils similaires sur les lieux de travail », a indiqué, par communiqué, Van Baker, vice-président de Gartner.

Cette intégration est déjà une réalité au sein des hôtels Marriott. Dans le cadre d’un partenariat avec Amazon, la chaîne hôtelière utilise des haut-parleurs Echo pour assister les employés lors des départs des clients et gérer les chambres.

Lire aussi :

Service à la clientèle : assistants virtuels et clavardage s’enracinent

Plus d’assistants virtuels à prévoir en service à la clientèle

Téléphones connectés : une interaction sur cinq via un APV d’ici 2019




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,