L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 08/08/2008

Decimal, qui a acquis les actifs d’Amadeus, obtient deux nouveaux clients. CAE a l’intention d’acheter des actifs de Bell Aliant. Datacom met fin à des services, faute de réseau mobile analogique. 20-20 Technologies, en restructuration, fournit un logiciel à IKEA. Des nouvelles de Miranda, Komunik, CGI et Mitec Telecom.

Deux clients pour une récente acquisition chez Decimal

L’entreprise Decimal de Longueuil, qui est spécialisée en solutions et en services-conseils en gestion de la performance en entreprise, ajoute deux noms à sa liste de clients. Ces transactions commerciales ont trait à la solution de gestion de la qualité et de la conformité eQCM, qui fait partie des actifs acquis de Amadeus International en juillet dernier.

Le premier client est Victhom Bionique Humaine, une entreprise de Saint-Augustin-de-Desmaures qui produit des dispositifs bioniques qui servent au traitement de dysfonctions physiologiques et physiques. La solution de Decimal sera utilisée par la division Neurobionix, qui développe et commercialise des technologies et des produits de neurodétection et de neurostimulation.

Le deuxième client est Ricerca Biosciences, une firme de recherche sous contrat de Concord, en Ohio. Cette firme fournit des services précliniques et contractuels en R&D aux entreprises des secteurs pharmaceutique et de la biotechnologie.

Intention d’acquisition d’actifs en logiciels pour CAE

L’entreprise québécoise CAE, qui est spécialisée dans le domaine des simulateurs pour les industries de l’aviation, de la défense et de l’aérospatiale, a paraphé une lettre d’intention avec l’entreprise de communications Bell Aliant afin d’acquérir la division Défense, sécurité et aérospatiale.

Cette division est spécialisée en logiciels et en systèmes en temps réel de simulation, de gestion de l’information de cycle de vie, de formation et de défense à l’intention d’une clientèle des secteurs de la défense et de l’aérospatiale. L’entité, qui est présentement sous l’égide de l’entité Xwave, emploie 200 personnes en Colombie-Britannique, en Ontario et en Nouvelle-Écosse.

La valeur de la transaction pourrait atteindre 26,1 millions $, soit 15,1 millions $ lorsque la transaction sera complétée d’ici la fin de l’année et 11 millions $ si « certains événements surviennent. »

Fin forcée de certains services chez Datacom

Datacom Wireless, une entreprise de Laval qui est spécialisée en solutions de gestion de flottes et de protection contre le vol des véhicules, annonce la fin prochaine de ses services de repérage de véhicules volés Mobilus et d’immobilisation à distance Vigil.

Cette décision est causée par la mise hors service, en novembre 2008, des réseaux analogiques de télécommunications des fournisseurs de services de téléphonie mobile. Alors que l’exploitation des services nécessite de Datacom l’utilisation de tels réseaux pour transmettre des signaux entre des véhicules et un centre d’opération, il aurait été trop coûteux pour l’entreprise de concevoir et de produire de nouvelles versions des composantes matérielles requises.

L’entreprise estime que ses revenus prévus pour l’année 2009 diminueront de plus d’un million de dollars, alors qu’un plan de réduction des dépenses et des ententes de fin de service établies avec des clients coûteront plus d’un demi-million de dollars. Par ailleurs, Datacom annonce qu’elle cessera les activités des produits équivalents pour les réseaux numériques le 31 décembre 2010. L’entreprise poursuivra ses activités en se concentrant sur d’autres produits, dont la solution de gestion de flottes en temps réel Mobicom.

Contrat mondial en période d’austérité chez 20-20 Technologies

20-20 Technologies de Laval, qui édite des logiciels destinés à l’industrie du mobilier et du design d’intérieur, a paraphé un contrat à long terme et d’envergure mondiale avec le détaillant de meubles suédois IKEA. L’entente a trait à la fourniture du logiciel de planification d’espace virtuel en trois dimensions Virtual Planner, qui pourra être utilisée par les consommateurs sur le site Web d’IKEA et par le personnel qui conseille les clients en magasin.

Ce contrat constitue une nouvelle encourageante pour 20-20 Technologies, qui a récemment entamé une importante restructuration de ses activités. Cette restructuration entraîne la mise à pied de 90 personnes, soit 13 % de la main-d’oeuvre, pour économiser 6,1 millions $ en dépenses annuelles. La crise du marché de l’immobilier aux États-Unis et la force du dollar canadien ont respectivement entraîné une réduction des revenus et une augmentation des dépenses pour l’entreprise. L’entreprise mise d’ailleurs sur l’exploration d’opportunités en Europe et dans d’autres marchés internationaux, d’où provient la moitié de ses revenus.

Bilan de mi-parcours chez Miranda

Technologies Miranda de Montréal, qui produit des logiciels et du matériel pour l’industrie de la télédiffusion, rapporte des revenus de 34,2 millions $ pour le deuxième trimestre de l’année financière 2008, qui a pris fin le 30 juin dernier. Il s’agit d’une augmentation des revenus de 23 % en comparaison avec les résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier précédent. En comparaison d’année en année, les revenus ont augmenté de 10 % au Canada, de 16 % aux États-Unis et de 34 % dans les autres pays. Le bénéfice net trimestriel, qui est de 4,1 millions $, a plus que doublé d’année en année. Au cours du trimestre, l’entreprise a entamé une présence commerciale à Dubai.

Pour le semestre complété, les revenus de Technologies Miranda totalisent 59,6 millions $, contre 48,3 millions $ au terme du premier semestre de l’année financière 2007. Le bénéfice net est de 7,5 millions $, alors qu’il était de 2,8 millions $ l’année précédente.

Fin d’année négative pour Komunik

L’entreprise Komunik de Montréal, qui est spécialisée en solutions de gestion des ressources en communications, rapporte des revenus de 23,1 millions $ pour le quatrième trimestre de l’année financière 2008, qui s’est terminé le 30 avril dernier. Ces revenus sont moindres en comparaison avec les revenus de 26,9 millions $ du troisième trimestre. La perte nette du trimestre est de 6,2 millions $.

Pour l’année entière, les revenus rapportés sont de 95 millions $, contre 8 millions $ au terme de l’année financière précédente. La perte nette annuelle est de 6,2 millions $, contre un bénéfice net de 475 556 $. Ces données amplifiées sont dues à l’acquisition de l’entreprise québécoise Groupe Datamark Systems en juin 2007. Récemment, Komunik a supprimé une partie de la main-d’oeuvre dans deux usines qui étaient exploitées par Datamark.

Bilan, sélection et mandats chez CGI

L’entreprise québécoise de services-conseils Groupe CGI a cumulé des revenus de 950,5 millions $ et un bénéfice net de 81,7 millions $ lors du troisième trimestre de son année financière 2008. Le trimestre équivalent de l’année financière précédente s’était soldé par des revenus de 914 millions $ et un bénéfice net de 64 millions $. Des contrats d’une valeur totale supérieure à un milliard $ ont été signés avec des clients au cours du trimestre.

Pour les neuf mois de l’année financière qui ont été complétés, l’entreprise rapporte des revenus de 2,777 milliards $ et un bénéfice net de 222,7 millions $. Des revenus de 2,730 milliards $ et un bénéfice net de 169,6 millions $ avaient été obtenus lors des trois premiers trimestres de l’année précédente.

Par ailleurs, la filiale américaine CGI Federal qui dessert les institutions gouvernementales aux États-Unis a été sélectionnée par la U.S. Navy afin de produire une soumission pour le contrat SeaPort-e IDIQ. Ce contrat de services d’ingénierie, logistiques, techniques, de gestion de programmes et de soutien financier sera utilisé par une dizaine d’agences gouvernementales. CGI, qui fait partie d’un partenariat d’une douzaine de fournisseurs, espère remporter plusieurs contrats à périodes multiples, dont la valeur totale est de 5,3 milliards de dollars américains.

CGI Federal a également oeuvré, avec le bureau de R&D de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) au développement d’une base de données qui regroupe des données de référence sur le contrôle de plus de 250 contaminants de l’eau potable. CGI a participé à la conception de la base de données ainsi qu’au développement d’une application partagée et d’un outil de saisie de données. Cette base de données peut être consultée par les responsables du traitement de l’eau potable et le grand public sur Internet.

De plus, CGI a terminé deux des trois phases d’un projet de remplacement des systèmes de gestion budgétaire, financière et de ressources humaines du comté de Wake en Caroline du Nord, et ce, par l’implantation de son progiciel de gestion intégré AMS Advantage.

Résultats de fin d’année chez Mitec Telecom

Mitec Telecom, qui conçoit et fournit des produits RF destinés aux secteurs des télécommunications et des communications par satellite, rapporte des revenus de 10,8 millions $ pour le quatrième trimestre de son année financière 2008, qui s’est terminé le 30 avril dernier. Les revenus sont en hausse de 10 % en comparaison avec ceux du troisième trimestre et de 40 % en comparaison avec ceux du quatrième trimestre de l’année financière 2007. L’entreprise rapporte une perte nette de 1,7 million $, contre 1,1 million $ au dernier trimestre de l’année financière précédente.

Au terme de l’année financière, Mitec rapporte des revenus de 36,1 millions $, alors que les revenus de l’année financière 2007 étaient de 33,8 millions $. La perte nette, qui est de 6,4 millions $, représente la moitié de la perte nette de l’année financière précédente.

Le lancement d’amplificateurs de nouvelle génération qui ont été conçus par l’entreprise américaine Keragis acquise en 2007, l’obtention de nouveaux contrats et l’expansion d’une usine en Chine sont les points saillants de l’année complétée. Toutefois, la faiblesse du dollar américain et la hausse du coût des marchandises qui sont nécessaires à la fabrication des produits ont limité l’augmentation des revenus.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Groupe GFI Solutions acquiert Bell Solutions d’affaires L’Apple Store débarque à Montréal L’actualité des TI en bref Des commentaires qui flanchent Ennuagement technologique




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+