L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 16/05/2008

Telus, Prosys Tech et Logibec publient leurs plus récents résultats financiers. Des nouvelles d’Iguanaweb, de CGI, de CAE et de Lyrtech.

Résultats de premier trimestre chez Telus

Le fournisseur de services de communications Telus rapporte des revenus de 2,35 milliards $ pour le premier trimestre de son année financière 2008, qui a pris fin le 31 mars dernier. Ces revenus représentent une croissance de 6,6 % en comparaison avec les revenus du premier trimestre de l’année financière 2007.

Pour les services sans fil, qui ont rapporté 1,1 milliard $ lors du trimestre, en hausse de 10 % d’année en année, les revenus associés à la transmission de données sans fil ont augmenté de 53 % grâce à l’augmentation du recours à des services tels que la messagerie texte et la croissance de l’utilisation des téléphones évolués. L’entreprise a obtenu 88 400 ajouts nets d’abonnées, en recul de 2,3 %, soit 72 400 ajouts nets aux services postpayés (+ 19 %) et 16 000 ajouts nets aux services prépayés (- 46 %). Le taux de désabonnement mensuel est en hausse, à 1,53 %, en raison d’une hausse de désabonnements aux services prépayés et de débranchements liés au lancement de la transférabilité des numéros de services sans fil.

Pour les services filaires, les revenus de 1,25 milliard $ représentent une augmentation de 3,7 % d’année en année. Les revenus associés aux communications de données ont augmenté de 19 % grâce à deux acquisitions réalisées en janvier 2008 – l’entreprise québécoise Emergis et l’entreprise ontarienne FastVibe – et de l’obtention de 20 300 abonnés au service Internet à haute vitesse. Telus compte 39 000 lignes d’accès au réseau téléphonique filaire en moins, soit un recul de 3,6 % d’année en année, en raison de la concurrence et du recours aux services sans fil à titre de service téléphonique principal.

Le bénéfice net du trimestre est de 291 millions $, alors qu’il était de 194,8 millions $ au terme de la période équivalente de l’année précédente.

Revenus et emplois à la baisse chez Prosys Tech

Le fabricant d’ordinateurs et fournisseur de produits technologiques Prosys Tech rapporte des revenus de 9 millions $ pour le troisième trimestre de son année financière en cours. Il s’agit d’une diminution de moitié des revenus, qui étaient de 18 millions $ lors du trimestre correspondant de l’année financière précédente.

La réduction des ventes auprès des gouvernements expliquerait cette baisse prononcée des revenus, alors que ce segment de marché fait historiquement l’objet d’un ralentissement des acquisitions en début d’année. Le milieu de l’éducation est l’autre segment de marché principal de l’entreprise.

En conséquence, Prosys Tech a aboli une trentaine d’emplois dans ses bureaux de Montréal, Québec, Ottawa, St.John’s et Vancouver. Le président et chef de la direction de l’entreprise, Georges Hébert, espère que ces coupures et la conversion d’un prêt de la Banque de développement du Canada permettront à Prosys Tech « de se rapprocher considérablement du seuil de la rentabilité. »

Données de deuxième trimestre chez Logibec

Logibec Groupe informatique de Montréal, qui développe et commercialise des systèmes d’information destinés au secteur de la santé et des services sociaux, rapporte des revenus de 18,5 millions $ pour le deuxième trimestre de son année financière 2008, qui a pris fin le 31 mars dernier. Il s’agirait d’une croissance des revenus de 50 % en comparaison avec la période correspondante de l’année financière précédente. Les revenus de 8,54 millions $ qui émanent du Canada constitueraient un recul de 11 % d’année en année, alors que les revenus de 9,92 millions $ qui proviennent du marché américain seraient en croissance de 273 %.

Les revenus récurrents seraient de 15,5 millions $, soit 84 % de l’ensemble des revenus. Le bénéfice net, qui est de 1,8 million $ serait en recul lorsque comparé au bénéfice net de 2,3 millions $ du deuxième trimestre de l’année financière 2007.

Pour les six mois complétés, les revenus seraient de 31,6 millions $, en croissance de 42 % d’année en année, et le bénéfice net serait de 3,3 millions $, contre 3,8 millions pour le premier semestre de l’année financière précédente.

Contrat et qualification pour CGI

La firme québécoise de services-conseils Groupe CGI a paraphé un contrat de dix ans, d’une valeur de 115 millions $ US, avec la compagnie d’assurance américaine Magnolia pour la prestation de services d’arrière-boutique, d’administration de documents, de facturation et autres.

De plus, la division CGI Federal, qui dessert le gouvernement fédéral des États-Unis, a été retenue avec huit autres fournisseurs de services technologiques par la division chargée de l’attribution des contrats en TI du Federal Bureau of Investigation (FBI), afin de soumissionner des travaux d’un contrat nommé IDIQ (Infinite delivery/infinite quantity).

En quelques octets

Le fournisseur de solutions de gestion de contenu Iguanaweb a établi un partenariat avec l’Association des détaillants de matériaux de construction du Québec pour recommander une solution d’exploitation de site Internet aux membres de ce regroupement.

Le fabricant québécois de simulateurs de vol CAE rapporte, pour son année financière 2008, des revenus de 1,4 milliard $, en hausse de 14 % d’année en année, et un bénéfice net de 152,7 millions $.

Lyrtech de Québec, qui développe des solutions de traitement de signaux numériques audio, vidéo et de communication sans fil, a établi une entente avec le groupe suisse Time-Consult dans le cadre d’un investissement de 1,5 million $ qui servira à stabiliser sa situation financière.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Le monde des affaires est-il prêt pour le Web 2.0? Le Web québécois dans tous ses indices L’actualité des TI en bref Cette information s’effacera d’ ci quelqu s an ées. . Les petits caractères




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+