L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 02/05/2008

Medical Intelligence, CGI, Groupe Odesia, ZoomMed, Alphinat et Nstein ont diffusé leurs plus récents résultats financiers.

Bilan de fin d’année chez Medical Intelligence

Medical Intelligence de Québec, qui fabrique et commercialise des produits de sécurité, dont un bracelet antifugue et un bouton d’urgence, rapporte des revenus de 25 000 $ pour le quatrième trimestre de son année financière 2007, qui a pris fin le 31 décembre dernier. Au dernier trimestre de l’année financière précédente, l’entreprise avait rapporté des revenus de 5 000 $.

Des frais de commercialisation de plus d’un million de dollars, notamment pour soutenir des initiatives en Espagne et en France, et des frais de R&D de 147 000 $ ont contribué à la production d’une perte nette de plus d’un million $, contre une perte de 593 000 $ au quatrième trimestre de l’année financière 2006.

Pour l’année financière 2007, Medical Intelligence rapporte des revenus de 90 000 $, contre des revenus de 13 000 $ en 2006. Des frais de commercialisation de près de 3,5 millions $ et des frais de R&D de 673 000 $ ont eu une incidence sur la perte nette de 2,3 millions $ rapporté par l’entreprise. En 2006, la perte nette était de 1,8 million $.

En 2007, Medical Intelligence a signé des ententes de commercialisation et de distribution en France, aux États-Unis et en Espagne et reçu de premières commandes d’abonnements à ses services de positionnement et de repérage.

Résultats de mi-parcours chez CGI

La firme québécoise de services-conseils Groupe CGI rapporte des revenus de 949,8 millions $ pour le deuxième trimestre de son année financière 2008.

L’entreprise met l’emphase sur une croissance de 5,3 % des revenus en dollars constants lorsqu’elle les compare avec ceux du deuxième trimestre de l’année financière 2007. Or, une variation des taux de change a eu un impact négatif de 52,5 millions $ sur les revenus du trimestre. En dollars courants, les revenus du trimestre sont moins élevés que les revenus de 951,3 millions $ de la période correspondante de l’année précédente.

Le bénéfice net, qui est de 68,8 millions $ pour le dernier trimestre complété, est supérieur au bénéfice net de 62,7 millions $ du deuxième trimestre de l’année financière 2007. Au cours du trimestre, CGI a obtenu des contrats nouveaux, étendus ou renouvelés d’une valeur de 1,1 milliard $, dont 584 millions $ émanent du marché américain.

Pour la période de six mois complétée, CGI rapporte des revenus de 1,863 milliard $ et un bénéfice net de 141,4 millions $. À mi-chemin de l’année financière précédente, la firme rapportait des revenus de 1,855 milliard $ et un bénéfice net de 106,4 millions $.

Résultats annuels chez Groupe Odesia

La firme Groupe Odesia de Montréal, qui fournit des solutions de veille commerciale, de stockage de données et de soutien des processus décisionnels aux grandes entreprises, rapporte des revenus de 13,4 millions $ pour son année financière 2007 qui a pris fin le 31 décembre dernier. Les revenus de l’entreprise en 2006 étaient de près de 8 millions $.

Odesia rapporte une perte nette de 613 176 $ en 2007, alors qu’un bénéfice net de 80 763 $ avait été obtenu en 2006. Cette perte nette est attribuable à des pertes d’argent sur un contrat forfaitaire, à des coûts d’implantation de contrat, à des primes de cessation d’emploi et à des pertes lors de la conversion de devises.

Au cours de l’année 2007, Odesia a bénéficié d’une croissance de ses activités sur les marchés internationaux, soit en France, en Suisse et au Mexique. L’entreprise a notamment acheté la firme mexicaine Resource IT à la fin de l’année.

Troisième trimestre complété chez ZoomMed

L’entreprise montréalaise ZoomMed, qui commercialise un logiciel Web d’ordonnance électronique Prescripteur Rx utilisé par les médecins et les pharmaciens, rapporte des revenus de 300 892 $ pour le troisième trimestre de son année financière 2008, qui a pris fin le 29 février dernier. L’année précédente, les revenus du trimestre étaient de 139 844 $.

La perte nette du trimestre est de plus d’un million de dollars, alors qu’elle était de 727 161 $ pour le trimestre équivalent de l’année financière précédente. Les frais d’administration, d’exploitation et de vente et les amortissements ont contribué à cette perte. L’entreprise, qui a entamé la commercialisation de son produit Prescripteur ZRx à la fin de 2006, a signé plusieurs ententes d’utilisation avec des réseaux de pharmacie et des groupes de médecine du Canada au cours du trimestre complété.

Pour les neuf mois complétés, ZoomMed rapporte des revenus de 913 944 $ et une perte nette de 2 591 894 $. Pour les trois premiers trimestres de l’année précédente, l’entreprise rapportait des revenus de 502 212 $ et une perte nette de 2 013 355 $. 

Bilan de premier semestre chez Alphinat

L’éditeur Alphinat de Montréal, spécialisé en logiciels servant à établir des solutions libre-service et des espaces de travail sur le Web, rapporte des revenus de 217 283 $ pour le deuxième trimestre de son année financière qui a pris fin le 29 février 2008. Au deuxième trimestre de l’année précédente, l’entreprise rapportait des revenus de 38 063 $. La perte nette du deuxième trimestre est de 73 206 $, contre 228 158 $ au deuxième trimestre de l’année précédente.

Pour les six mois complétés, Alphinat rapporte des revenus de 545 273 $ et une perte nette de 53 399 $. Au premier semestre de l’année financière précédente, les revenus étaient de 77 561 $ et la perte nette, de 389 347 $. Les frais de réalisation de mandats, d’administration et de commercialisation ont augmenté, alors que les frais de recherche et développement ont diminué.

Résultats financiers 2007 chez Nstein

Nstein de Montréal, qui produit des solutions de publication en ligne à l’intention des médias et des fournisseurs de contenu numérique, rapporte des revenus de 18,1 millions $ pour son année financière 2007 qui s’est terminée le 31 décembre 2007. Au terme de l’année financière 2006, les revenus de l’entreprise étaient de 10,7 millions $.

Nstein a vu sa perte nette annuelle être réduite à 1,8 million $ en 2007, contre 4,8 millions $ en 2006. Les frais de vente et d’administration et de recherche et développement ont augmenté en 2007, tout comme des amortissements, mais des frais financiers ont été réduits de deux tiers, notamment par la réduction des intérêts sur la dette à long terme. 661 505 $ ont été affectés à des frais de restructuration.

Au cours de l’année 2007, Nstein a notamment signé des ententes avec des clients dont Condé Nast, ImpreMedia, News International, La Presse Canadienne, Canoe.ca, et la Société québécoise d’information juridique. Également, le fondateur de l’entreprise, Mario Girard, a quitté ses fonctions de président du conseil d’administration et de chef de la direction. Il a été remplacé par Luc Filiatreault, le cofondateur de Groupe Informission (aujourd’hui Nurun), qui cumule les fonctions de président et de chef de la direction.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Montréal remporte… Morgan Stanley OneBigPlanet est prêt pour le magasinage social L’actualité des TI en bref Linux Desktop en entreprise : pour bientôt? Technofrénésie ou consumérisme?




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+