L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 14/03/2008

Trois entreprises québécoises obtiennent des contrats de clients américains. Groupe Optimal dévoile des résultats financiers à la baisse. Nexio technologies poursuit sont expansion. En quelques octets.

Des contrats américains

L’entreprise Wanted Technologies de Québec, qui fournit des renseignements de veille économique et concurrentielle à l’intention des médias, a paraphé un contrat avec l’entreprise Jobing.com, de Denver au Colorado. Il s’agit d’un fournisseur de services en ligne et en personne, liés au recrutement de ressources humaines, qui est établi dans plusieurs agglomérations urbaines des États-Unis.

L’entente a trait au déploiement de l’outil d’analyse des parts de marché MarketShare et de tableau de bord de l’activité publicitaire Analytics de Wanted dans une soixantaine de propriétés. Jobing.com utilisera le premier outil pour mesurer sa part de marché et comparer les annonces avec celles des concurrents. Le second outil servira à procurer aux vendeurs des données sur les clients éventuels à cibler, ainsi qu’à proposer une solution de publicité d’embauche.

D’autre part, le fournisseur de logiciels hébergés de gestion d’écrans d’affichages numériques Broadsign, dont le centre de conception et de R&D est situé à Montréal, a conclu une entente avec le fournisseur de solutions publicitaires LevelVision de Roanoke, en Virginie. L’entente a trait à l’intégration de la suite logicielle BroadSign à la solution publicitaire de plancher Intellimat et à la solution publicitaire de comptoir CounterVision.

LevelVision compte sur l’intégration de la solution de BroadSign pour accroître son réseau d’affichage dans les librairies scolaires aux États-Unis. Selon l’acquéreur, la solution développée au Québec a été retenue en raison de la capacité qu’elle procure pour cibler l’auditoire, ajuster les horaires et le contenu et exploiter de grands réseaux à partir d’un seul point de contrôle sans avoir à ajouter d’infrastructures technologiques.

Enfin, Nstein Technologies, qui produit des solutions de publication en ligne aux médias et aux fournisseurs de contenu numérique, fournira sa solution d’analyse sémantique multilingue à evolve24, un fournisseur de solutions de surveillance de la réputation des marques et de la gestion du risque qui est établi à St-Louis au Missouri.

La solution de Nstein servira à traiter un grand volume d’information dans le cadre de mandats de compréhension, de prédiction et de résolution d’enjeux émergents pour le compte de clients.

Résultats à la baisse chez Optimal

Groupe Optimal de Montréal, qui exploite plusieurs filiales dont Paiements Optimal qui fournit aux marchands des solutions de traitement des transactions par cartes de crédit ou de débit, a diffusé les derniers résultats de son année financière 2007.

Pour le quatrième trimestre, l’entreprise rapporte des revenus de 37,6 millions $ US et une perte nette de 31,6 millions $ US, tous secteurs confondus. La perte nette inclut une perte de valeur d’écart d’acquisition de 22,6 millions $ US, en raison d’une révision à la baisse des prévisions commerciales dans le segment d’activité de Paiements Optimal. Cette révision est due à une diminution du nombre de marchands qui ont recours aux solutions de l’entreprise et d’un rythme de croissance moins élevé. La perte inclut également un amortissement d’actifs liés au traitement des transactions et aux coûts des ventes de 4,6 millions $ US.

Pour l’année entière, les revenus atteignent 123,3 millions $ US, contre 191,9 millions $ US l’année précédente. La perte nette de 36,5 millions $ US inclut une perte de valeur d’écart d’acquisition de 22,6 millions $ US et un amortissement d’actifs de 14 millions $ US. L’année précédente, l’entreprise avait rapporté un bénéfice net de 12,8 millions $ US, après l’amortissement d’actifs liés aux traitements de transactions et aux coûts de ventes de 12,1 millions $ US.

Vente d’actifs possible?

Alors que Groupe Optimal mise sur un nouveau secteur d’activité, à la suite de l’acquisition du fabricant de jouets électroniques WowWee, les opérations ont été simplifiées et des secteurs d’activités non rentables ont été éliminés dans la division Paiements Optimal.

En parallèle, les activités liées au traitement des paiements provenant du jeu aux États-Unis stagnent, alors que le Procureur général américain enquête depuis plusieurs mois sur cette industrie. Groupe Optimal affirme qu’elle coopère à l’enquête et qu’elle répondra bientôt à une demande volontaire d’information.

Dans son rapport financier, l’entreprise indique qu’elle a « reçu, de temps en temps, des indications de certaines tierces parties intéressées à acquérir les entreprises de traitement de paiement » et qu’elle avait « autorisé la tenue d’enquêtes et d’examens. » Ainsi, Groupe Optimal pourrait être tentée de vendre sa division consacrée au traitement des paiements.

Une autre acquisition pour Nexio

La firme de services-conseils Nexio Technologies, qui est spécialisée en conformité, en gouvernance et en gestion des risques, a intégré l’équipe et les actifs de Technologies Teximus, une firme spécialisée en gestion de la connaissance et des projets technologiques. Teximus, qui a réalisé une cinquantaine de projets en Amérique du Nord et en Europe, a notamment développé un outil de performance nommé Expertise, qui sert à capturer, organiser et publier les connaissances clés d’une organisation. L’entreprise acquise employait huit personnes.

En décembre 2007, Nexio Technologies a fait l’acquisition de Novasys, une firme spécialisée en formation en ligne qui avait développé l’ensemble d’outils TrainingOffice spécialisés en gestion de la formation et des compétences et en transfert des connaissances.

En quelques octets

L’entreprise québécoise de services de télécommunications Cogeco Câble a acheté les actifs de Maxess Networx, qui était la division de télécommunications de la société d’énergie de la ville de Windsor en Ontario.

MédiSolution, qui commercialise des solutions technologiques et des services auprès des secteurs public et de la santé, fournira un système d’information et une solution de gestion de la facturation au laboratoire d’examens médicaux Intercounty Laboratories de North York en Ontario.

Les Systèmes BUS de Montréal, qui exploite un portail Internet interactif et transactionnel pour les réclamations d’assurance lors des réparations d’automobiles, a obtenu un prêt d’un maximum de 250 000 $ d’un de ses actionnaires, le fonds régional d’investissement Fier Boréal 02.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Budget: nouveau crédit d’impôt pour l’industrie des TI Les défis technologiques de la santé L’actualité des TI en bref Le procès des processus La vie devant l’écran




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+