Le téléphone BlackBerry avec clavier n’est pas mort


Lynn Greiner - 10/01/2022

OnwardMobility, l’entreprise basée au Texas qui a obtenu la licence matérielle pour les téléphones BlackBerry après que le précédent titulaire de la licence, TCL, ait décidé de produire ses propres modèles, a enfin rompu son silence de presque un an pour annoncer qu’elle est toujours en vie.

« Contrairement à la croyance populaire, nous ne sommes pas morts », a écrit l’entreprise dans un billet de blogue sur son site Web. L’entreprise s’est aussi excusée pour son manque de communication et pour le retard d’expédition du téléphone qu’elle avait promis de livrer pour le milieu de l’année 2021.

Ainsi, selon OnwardMobilit, « 2021 a vraiment été une année difficile pour lancer un nouveau téléphone, encore moins avec les attentes élevées que nous nous sommes fixées et avec le fait que nous voulons bien faire les choses ».

« Bien que nous ayons rencontré divers retards qui nous ont empêché d’expédier en 2021, nous fournirons des mises à jour plus régulières à partir de ce mois-ci qui clarifieront et répondront à plusieurs de vos questions », a précisé l’entreprise.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

BlackBerry met en valeur sa plateforme IVY de données de véhicules au CES 2022

John Chen se confie à Philippe Johnston sur BlackBerry

BlackBerry : fin du partenariat avec TCL




Tags: , , , ,