Le service à la clientèle mobile et humain comme facteur de distinction

Un manque de service à la clientèle mobile et humain nuirait à l’engagement des clients et des consommateurs avec une marque, selon Gartner.Illustration du concept de service à la clientèle

Selon la firme américaine de recherche et d’analyse Gartner, puisque les services de marketing et de ventes remplissent déjà la plupart du temps leurs mandats au sein d’une entreprise, la perception de la qualité du service à la clientèle personnalisé qui est fourni serait souvent utilisée pour différencier les entreprises.

Ainsi, pour se démarquer, selon Gartner, les décideurs en technologies de l’information devront désormais innover en matière d’engagement des clients sur différents canaux et points de contacts avec l’entreprise, d’autant plus avec la croissance de l’Internet de objets, ainsi que penser le service à la clientèle comme une composante des objectifs de l’entreprise plutôt que comme une fonction isolée et coûteuse.

De plus, toujours pour se démarquer, d’ici 2017 un tiers de toutes les interactions de service à la clientèle requerrons encore une intervention humaine professionnelle, grâce à la croissance de l’utilisation de moyens dits intelligents, tels que des capteurs, des assistants virtuels, la recherche avancée, des services de kiosque et le clavardage vidéo.

« La disponibilité de l’assistance d’un représentant humain peut faire la différence entre vendre ou ne pas vendre, entre une offre acceptée ou refusée, ainsi que dans la qualité de l’expérience client », mentionne Gartner.

Lire aussi :

Plus de la moitié des Canadiens ne comprendraient pas totalement leur forfait Internet

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

ServiceNow lance la version San Diego de sa plateforme Now

ServiceNow vient de lancer la version San Diego de sa plateforme Now qui vise à aider les organisations à progresser au-delà de la transformation engendrée par la pandémie en stimulant la productivité, en adaptant l’automation à travers toute l’entreprise et en créant de meilleures expériences pour un monde hybride.